Archivideo voit l'avenir en 3D

Retour au blog

François Gruson voulait devenir dessinateur de bandes dessinées. Il sera ingénieur Centrale et architecte. Pourtant l'image est bel et bien le fil conducteur de son parcours. Avec son associé, Jean Baillon, il a créé Archivideo en 1985, à Rennes qu'il qualifie de "ville de l'image". Leur idée : développer des outils de modélisation et de visualisation pour réaliser des maquettes informatiques des grands projets d'aménagement. "On s'est développé là-dessus", se souvient François Gruson, aujourd'hui Directeur Général de la société. "Nous avons travaillé sur quantité de projets urbains, routiers, de chemins de fer, etc., pour les villes, les conseils généraux, les grands opérateurs... C'est comme ça que nous avons construit notre expertise."

François Gruson

À l'origine de l'entreprise, les outils de modélisation n'existaient pas. Il a fallu tout développer. "Il nous a fallu apprendre à manipuler des bases de données monstrueuses. Nous avons beaucoup investi dans la recherche et développement. Depuis toujours, nous consacrons 25 à 30 % du chiffre d'affaires à la R&D." Au fil du temps, Archivideo s'affirme comme étant l'un des pionniers de l'imagerie 3D. En 1990, elle réalise la première modélisation complète en 3D d'un centre ville, Aulnay-sous-Bois. En 2001, ce sera la ville de Paris à l'occasion d'une opération de communication "Paris en 3D temps réel". Puis Archivideo opère un grand virage, en 2006. "Nous avons obtenu un gros contrat avec PagesJaunes pour modéliser les grandes villes en 3D. C'est là où on a changé de braquet. De prestataire de services, nous sommes devenus éditeur de produits 3D et de services pour le Web appliqués à l'urbanisme et l'aménagement. C'est aujourd'hui notre principale raison d'être, même si la prestation de services reste une de nos activités. On vise le marché européen en commençant par le territoire national." Dans cet esprit, la société a procédé à une levée de fonds de 480 000 euros en début d'année 2010 pour développer l'édition de services et la vente d'images modélisées de l'ensemble du territoire français. Il s'agit de créer une vaste banque de cartographies et d'images 3D destinées aux agences immobilières, spécialistes de la navigation routière et collectivités territoriales. Le développement de ce service a permis de consolider l'équipe. Archivideo compte aujourd'hui 26 salariés répartis entre le siège à Rennes et un bureau à Paris. La réorientation entreprise en 2006 correspondait aussi à un projet collaboratif, Bretagne 3D, mené dans le cadre Images et Réseaux. François Gruson se montre d'ailleurs enthousiaste dès qu'il évoque la coopération au sein du Pôle. "J'ai toujours travaillé avec un esprit associatif. Je suis persuadé que les PME comme la nôtre pâtissent du fantasme du bricolage dans un garage. C'est super difficile d'y arriver tout seul. Images et Réseaux est générateur de cohérence, de mise en relation et de faire savoir. Mais on n'y récolte que ce qu'on y sème. Le retour est positif à condition d'avoir une réelle stratégie, une réelle envie de R&D, et de l'engagement." Plus sur le site de Archivideo

Retour au blog

Ajouter un commentaire