Golaem manipule les foules... virtuelles

Retour au blog

Golaem Crowd 

Fini le temps où, pour tourner une scène de foule, il fallait embaucher une ribambelle de figurants, leur fournir costumes et accessoires, et diriger l'action en s'époumonant au porte-voix. Place à la foule virtuelle ! La société Golaem a mis au point des outils permettant de peupler une scène de personnages virtuels capables de se mouvoir automatiquement.

Chercheur, longtemps responsable de l'équipe de recherche Bunraku, Stéphane Donikian* a créé Golaem, en 2009, avec quelques membres de son équipe. Leur volonté : transformer des années d'effort de recherche en produits utilisables par les industriels. Leur produit phare, Golaem Crowd, est sorti en mai 2011 avec, en ligne de mire, les marchés de l'animation 3D et des effets spéciaux pour le cinéma, la télévision et la publicité.

"Notre outil", explique Stéphane Donikian, "propose des solutions rapides et simples pour positionner les personnages virtuels et définir leur comportement. Les artistes infographistes définissent la morphologie, le look des personnages et les mouvements qu'ils vont utiliser. Ensuite, nos algorithmes permettent de gérer de façon intuitive la partie animation. Les personnages peuvent se déplacer, contourner des obstacles, s'éviter entre eux, et réagir à des événements. On peut tout inventer, par exemple une scène de bataille dans un monde imaginaire."

La solution suscite beaucoup d'intérêt. Aux Etats-Unis, les studios Zoic l'utilisent déjà dans deux de leurs séries. Pendant ce temps, Golaem s'active autour d'une deuxième version : "Nous avons beaucoup d'échanges avec les studios, de retours très utiles pour faire évoluer le produit. La version 2 sortira en mai 2012, avec plus de fonctionnalités, plus de conformité avec les standards, une meilleure comptabilité avec les moteurs de rendu."

L'autre priorité est commerciale. SIGGRAPH à Los Angeles, SIGGRAPH Asia à Hong-Kong, FMX à Stuttgart… Golaem parcourt le monde pour présenter son savoir-faire. "La grande majorité de nos clients potentiels est à l'étranger : en Amérique du Nord, en Asie, en Angleterre. On espère beaucoup de l'année 2012, dès que l'on aura des images à montrer produites avec notre solution."

Plus sur le site Golaem

(*) Stéphane Donikian est le lauréat 2011 du prix Innovation Inria-Dassault Systèmes pour le transfert des technologies développées au sein de l'équipe Bunraku vers l'entreprise Golaem.

Retour au blog

Ajouter un commentaire