Mazadoo, deuxieme prix des Trophees Loading the future / Entretien avec Fabrice Bonnaud

Retour au blog

Mazadoo est le deuxième gagnant de l'édition 2011 des Trophées Loading the Future 2011 qui se tenait le 12 avril dernier. Fabrice Bonnaud, d'Alcatel-Lucent, chef de projet, a bien voulu répondre à nos questions et revenir sur ce que constitue cette expérience dans le parcours du projet.

Quelles étaient vos motivations vis à vis des Trophées ?

FB: Nous recherchions surtout la visibilité procurée par les Trophées, ainsi qu'une opportunité unique d'évoquer le modèle économique qui sous-tend le projet et les services qu'il rend. Tout le monde adère facilement à la problématique d'un projet comme Mazadoo, le lien inter-générationnel, mais nous sommes souvent questionnés sur la faisabilité économique ou la pertinence des services prévus par Mazadoo. La compétition nous permettait de mettre l'emphase sur ces points dans une présentation que nous avons souhaité originale.

De fait, vous avez opté pour une vraie mise en scène et oublié le powerpoint: le risque était calculé ?

FB: En fait, on voulait vraiment sortir des clichés sur la vieillesse et insuffler un peu d'humour à un sujet parfois lourd. Mais le risque n'a pas été simple à assumer : nous nous sommes questionnés jusqu'à la veille au soir ! Au final, ce parti pris a été très positif car il nous a permis de sortir du lot. Mais on était tous bien conscients que cela ne plairait pas forcément aux jurés, dont le sérieux était évident. Nous avons répétés beaucoup et puis j'ai eu la chance d'avoir deux volontaires enthousiastes: Jean-Yves Chalm ( Télégramme ) et Cécile Bothorel ( Telecom Bretagne). C'était également très voulu que je ne sois pas mis en avant comme chef de projet: j'ai beaucoup présenté Mazadoo et là, nous voulions que le caractère collaboratif du projet soit perçu dans le choix même des présentateurs.

Comment avez-vous vécu le processus et la matinée ?

FB: Nous étions plus stressés par le déplacement en train et notre ordre de passage que par la présentation, très répétée, pour coller à la règle des 10 minutes. Le déroulement de la matinée était très pro, du rythme mais pas de tension dans l'organisation donc très agréable. Et puis il s'est passé quelque chose qui nous a rassurés sur nos chances: alors qu'on sortait de scène, j'ai vu un commentaire passer sur Twitter qui disait " super présentation de Mazadoo !".

Quelles sont les retombées de ce Trophée ? FB: Chez tous les partenaires, la nouvelle a été saluée en interne et ce type de feed-back est extrêmement important pour nous à ce stade du projet. Cécile Bothorel a eu la chance de recevoir son Trophée des mains du directeur de Telecom Bretagne, Paul Friedel, ce qui ajoutait à l'émotion du moment. Même dans un grand groupe comme Alcatel-Lucent, le nombre de retours positifs m'a fait très plaisir. En fait, ce type de récompense nous conforte et fait du bien au consortium, cela resserre encore les liens. Mazadoo est mon deuxième projet mais j'y suis particulièrement attaché car il s'est monté en un temps record ( 3 semaines ! ): je suis donc très heureux de toutes les retombées positives du Trophée.

Et maintenant ?

FB: Nous entrons dans une phase passionnante du projet, celle de l'implémentation des solutions et des tests grandeur nature avec retours des usagers: les développeurs logiciels cèdent la place aux sociologues. Nous terminons en février 2012, nous avons justement souhaité que la partie tests soit longue et nous permette de bien étudier la manière dont les utilisateurs s'approprient les services offerts.

Retour au blog

Ajouter un commentaire