Mitsubishi Electric : une longueur d'avance

Retour au blog
MERCE-FR

Mitsubishi Electric R&D Centre Europe – France, à Rennes

Confortablement installée dans un laboratoire de la banlieue de Rennes, une équipe d'une trentaine de chercheurs s'active en toute discrétion à concevoir les technologies de demain autour de deux pôles d'intérêt : l'énergie et les systèmes de communication. Ils sont ingénieurs confirmés ou doctorants, et tous font référence dans leur domaine.

Ce laboratoire porte le nom de MERCE-France, pour Mitsubishi Electric R&D Centre Europe – France. Il est l'un des centres de recherche avancée du groupe industriel japonais Mitsubishi Electric Corporation. David Mottier, directeur de recherche de la division technologies de communication, se réjouit de travailler dans un environnement stimulant : "Nous avons pour objectif d'anticiper les technologies de demain. C'est du concept que l'on fabrique, qui se concrétise sous la forme de normes de communication, de publications scientifiques ou de brevets. Nos recherches sont orientées vers des technologies de rupture en ayant toujours à l'esprit l'impact produit."

MERCE est chargé d'alimenter l'ensemble du groupe en R&D avancée, en particulier dans le domaine des technologies de communication. "Notre division a deux missions principales", explique David Mottier. "La première consiste à participer aux instances de normalisation car beaucoup de normes se construisent en Europe. La deuxième repose sur notre connaissance du marché et des habitudes locales. Nous sommes chargés d'imaginer des technologies innovantes adaptées aux usages et aux différentes réglementations qui s'appliquent en Europe."

Les travaux de la division technologies de communication sont multiples. Ils portent sur les nouvelles architectures de réseaux optiques, par exemple pour réduire le nombre de nœuds de réseau et réduire ainsi les coûts d'installation et de fonctionnement. Dans le domaine mobile, une partie de l'équipe travaille sur de nouvelles générations de stations de base du type femtocell pour améliorer l'efficacité du réseau d'accès et le confort de l'usager. Citons également les travaux sur la diffusion de télévision, sur les télécommunications dans les transports, etc.

"Nous participons à de nombreux projets collaboratifs à l'échelle française ou européenne. Nous sommes actuellement impliqués dans le projet M3 sur le multimédia en mobilité et le projet Artist 4G sur les technologies avancées d'interface radio, tous deux pilotés par Orange Labs. Il est très important pour nous de collaborer avec les opérateurs européens. Les besoins ne sont pas forcément les mêmes ici qu'au Japon ou ailleurs dans le monde." "La compréhension de l'environnement est une dimension essentielle de notre travail. Il faut toujours garder un œil critique sur la pertinence de nos recherches en regard des chances qui existent de voir les technologies que l'on développe aboutir dans un produit."

Plus sur le site de MERCE

Retour au blog

Ajouter un commentaire