Parcours de visite : le tourisme version mobile

Retour au blog

Parcours de visite : l'exemple de Fontevraud

Le mobile donne une nouvelle dimension aux parcours de visite (crédit photo : Mazédia)

Imaginez… Pour vos vacances, vous parcourez le canal de Nantes à Brest. Vous êtes en train de flâner à vélo le long du chemin de halage quand votre mobile émet une alerte. On vous avertit qu'il existe, à moins de deux kilomètres, un château en ruines du XIIe siècle. Ca tombe bien, le Moyen Âge est votre passion. L'itinéraire détaillé pour se rendre au château s'affiche...

Cette situation, n'est qu'un exemple des multiples fonctionnalités offertes par le projet "Parcours de visite", piloté par Mazédia. Vincent Roirand, qui préside la société, en précise le contour. "Parcours de visite est une plateforme technique totalement générique. Elle gère la mécanique de visite à partir de deux principes : le parcours est libre et le visiteur est sollicité en fonction de son profil. Pour concrétiser un parcours sur un lieu donné, il reste à apporter du contenu et effectuer un travail de personnalisation. La taille du lieu est très variable. Il peut s'agir d'un site historique comme une abbaye ou un château, aussi bien qu'une région entière."

Une plateforme de gestion d'un circuit

Parcours de visite est donc bien plus qu'une application du type guide sur smartphone. C'est une plateforme articulée autour d'un site web et d’un dispositif mobile relié à un serveur de données. Elle apporte non seulement un supplément de richesse au parcours, mais aussi à l'avant et l'après visite.

En amont, elle permet au futur visiteur de préparer en ligne son séjour à partir de ses centres d'intérêt. Il définit son profil, qui s'enrichira au fur et à mesure afin de coller au plus près de ses envies. Et s'il s'agit d'un groupe, la plateforme proposera des jeux à partir d'objectifs à atteindre collectivement. En aval, la plateforme offre un espace de partage communautaire. L'ensemble du parcours a été mémorisé et il est disponible pour publication sur Facebook avec toutes les photos et vidéos prises en situation. Si on le souhaite, on pourra revivre la visite ou la recommander à ses amis.

"L'autre avantage," souligne Vincent Roirand, "c'est que notre plateforme s'interface avec les outils de billetterie et de tourisme. Tout est fait pour faciliter la réservation, la restauration, l'hébergement. Elle permet même de proposer des produits, tels que des livres sur la zone visitée, toujours en fonction du profil de la personne."

Prévu pour deux ans, le projet a démarré en février dernier. À terme, l'application sera proposée aux départements, régions, parcs naturels, musées, toutes les structures dont le métier est de proposer des parcours de visite. À l'étranger, la plateforme cible les fondations travaillant à valoriser le patrimoine. "Pour l'occasion, nous serons éditeurs de logiciel au service des gens qui sont producteurs de contenus. Et comme la production de contenu multimédia est le cœur de métier de Mazédia, nous serons nous-mêmes utilisateurs de la plateforme."

Parcours de visite se sert d'ailleurs d'un autre projet mené par Mazédia, appelé "Liberty guide". Ce projet, centré cette fois sur le contenu, est expérimenté dans la ville du Mans et l'abbaye de Fontevraud. La découverte d'ambiances et de spectacles sonores servira de prototype exemple pour le cœur de l'application Parcours de visite, dont le premier objectif est d'enrichir l'expérience du visiteur.

Retour au blog

Ajouter un commentaire