Tout savoir sur Laval Virtual 2012: entretien avec Matthieu Lepine

Retour au blog

Entretien avec Matthieu LÉPINE,  directeur de Laval Virtual.

© Laval Virtual / Jean-Charles Druais

Laval Virtual, qui voit sa 14e édition se dérouler du 28 mars au 1er avril 2012, a beaucoup évolué et est reconnu aujourd'hui comme l'un des salons majeurs de la réalité virtuelle et des technologies convergentes. Si les premières éditions étaient plus tournées vers la recherche, il est à présent un véritable salon d'affaires (en 2011, 1/3 des visiteurs étaient professionnels). Entretien avec Matthieu Lépine, qui nous éclaire sur sa vision de l'évènement et déboulonne au passage quelques idées reçues...

« Laval Virtual est devenu un véritable salon d’affaires, tout en conservant ce bouillonnement créatif qui fait également la richesse de  l’événement »

Q : Laval Virtual a presque 15 ans : quelles évolutions depuis 1999  ?

ML: En 1999 et lors des premières éditions, Laval Virtual était un grand laboratoire ouvert sur les technologies de la réalité virtuelle. L'équation de départ était de réunir en un même lieu, à un instant « T », les professionnels, les chercheurs, les utilisateurs, les étudiants, ayant pour centre d'intérêt commun ces thématiques. Le marché n'était pas encore structuré et les usages encore limités à l'industrie, notamment automobile et aéronautique, au patrimoine et à la recherche.

Depuis 5 ans, un virage s'est opéré. Les solutions se sont développées, des produits sur étagère existent, les technologies et les matériels se sont démocratisés, les besoins et les usages se sont multipliés de manière exponentielle. Pour résumer la situation actuelle, on peut dire que l'offre tend à être en adéquation avec la demande. Par conséquent, et contrairement à ses débuts, Laval Virtual est devenu un véritable salon d'affaires, tout en conservant ce côté laboratoire, ce bouillonnement créatif, qui fait également la richesse de l'évènement.

Q : Quels sont les temps forts prévus pour cette édition 2012 ?

ML: Le salon est le coeur de l'événement. Mais Laval Virtual, c'est également notre nouveau cycle de conférences VR Mix*, le forum de démonstrations ReVolution et les compétitions étudiantes Virtual Fantasy. Et bien sûr, le principal temps fort de la 14e édition sera la cérémonie de remise des prix Laval Virtual Awards, qui récompense les meilleures réalisations professionnelles et étudiantes ; des prix qui apportent aujourd’hui une véritable reconnaissance au niveau international.

Q : Si en 2011 la star du salon était la Kinect, quelle tendance attendez-vous pour cette édition 2012 ?

ML: En effet, pour l'édition 2011, nous avions lancé la French Kinection. L'engouement pour la Kinect a été très fort. La Nintendo Wiimote avait suscité le même intérêt lors de sa sortie et cela révèle une tendance plus lourde, celle de la démocratisation, du low-cost. Ces nouveaux dispositifs, les TV ou projecteurs 3D, permettent d'expérimenter de nouveaux usages. Pour 2012, les nouveaux casques immersifs grand public, comme le Personal 3D Viewer de Sony, devraient confirmer cette tendance.

Q :  Comment évolue la fréquentation sur les dernières années ?

ML: L'engouement pour ces nouvelles technologies touche à présent les secteurs des plus «high-tech» aux plus traditionnels. Sur le salon, cela se traduit par une affluence des visiteurs professionnels chaque année plus importante, notamment au cours des 3 dernières éditions (augmentation du nombre de visiteurs de +35% depuis 2008, avec un total de 4300 professionnels et 9000 visiteurs le week-end en 2011),  et par une diversification des secteurs d'activité représentés.

Chiffres 2011

Q :  A quel niveau se situe la participation internationale ?

Sur les dernières éditions, la fréquentation des visiteurs étrangers atteint 15 à 20% (18% en 2011) du nombre total de visiteurs professionnels. Concernant les médias, Laval Virtual est principalement présent dans les médias français pour les supports traditionnels (presse, radio, TV). La multiplication des blogs nous a permis d'avoir une visibilité également à l'étranger et récemment des articles dans le New-York Times et le San Francisco Chronicle.

Q : Trois bonnes raisons pour un membre Images & Réseaux d'aller à Laval Virtual ?

ML: En trois mots voire en trois "i" :

  • Innovant: faire le point sur les dernières solutions et produits innovants, les derniers travaux de recherche
  • International: Laval Virtual rassemble des exposants, conférenciers et des visiteurs du monde entier
  • Incontournable: en résumé, un événement à ne pas manquer pour tous ceux qui s'intéressent aux technologies de la réalité virtuelle/augmentée et de la 3D interactive.

© Laval Virtual / Jean-Charles Druais

* En savoir plus sur le nouveau cycle de conférences VR MIX * En savoir plus sur les AWARDS

Retour au blog

Ajouter un commentaire