VisIR presente a Bercy : quand la visualisation des donnees revele son potentiel

Retour au blog

Images & Réseaux, représenté par son directeur général était jeudi dernier à Bercy, où avait lieu la 10 ième Journée Nationale des Pôles de Compétitivité. Le thème central portait sur la valorisation des réseaux et des liens collaboratifs créés par les pôles en France.

Dans ce contexte, Bertrand Guilbaud a pu présenter VisIR dans sa phase II lors d’une table ronde autour de la question suivante : "Comment créer de la valeur à partir de la mobilisation du réseau social des pôles à l’heure où les pôles cherchent leur business model ?" *. L’occasion de faire le point avec lui sur ce projet original et parfaitement innovant dans l’univers des pôles: un projet qui va également apporter de la valeur aux membres du pôle dès le printemps.

Bertrand Guilbaud présentant VisIR à Bercy.

Q: Tout d’abord un rappel : pourquoi Images & Réseaux est-il devenu porteur du projet ?

BG: Images & Réseaux, comme tous les pôles, agit comme un réseau social appliqué à la recherche et l’innovation : la notion de liens (entre nos membres comme entre nos thématiques de recherche ) y est fondamentale. Mais la réalité des données que nous gérons est complexe et souvent difficile à bien communiquer. Notre communauté est-elle vraiment dynamique ? Comment quantifier ou visualiser l’impact de notre action sur la création partenariats ? Quand Franck Ghitalla et ses étudiants de l’Ecole de Design nous ont montré les cartographies issues d’analyses sémantiques de notre présence sur internet, nous avons tout de suite vu le potentiel : appliqué à la base de données recensant les projets labellisés par le pôle, l’outil était parfaitement innovant.

Q: Vous venez de présenter VisIR à la journée nationale des Pôles de compétitivité, quelle a été la réaction ?

BG: Très positive. L’outil est bien sûr séduisant dans sa forme mais au delà de ce premier niveau, tous nos confrères ont vu l’intérêt majeur de VisIR. Car nous vivons tous au quotidien les mêmes frustrations : nous passons beaucoup de temps à produire des rapports qui ne sont que des photographies à un instant « t » et qui sont obsolètes très rapidement. Pour remplir nos bases de données, nous demandons à nos membres un effort conséquent et régulier et finalement, nous croulons sous des données peu exploitables et peu exploitées. Plusieurs dirigeants de pôle ont pris contact avec nous pour des présentations plus poussées de l’outil.

Carte des projets I&R financés par thèmes

Q: Pour autant, certains vous répondront qu’un bon vieux tableur Excel fait aussi le boulot …

BG: Je pense qu’ils se trompent. L’intérêt de la cartographie, c’est de révéler, de manière quasi instantanée, des faits que vous n’auriez jamais remarqué noyés entre les lignes d’un tableur. On détecte des communautés. On remarque les territoires les plus actifs dans la collaboration et on peut ainsi mettre nos efforts sur les plus isolés. La dynamique temporelle permet d’appréhender en une seconde les enjeux de recherche. L’accès à la connaissance et donc le passage à l’action sont simplifiés et améliorés. Je ne parle même pas des atouts que représentent ces cartographies pour la communication externe du pôle : on rend plus accessible et plus ludique l’innovation et son impact économique en un coup d’œil.

Détection de communautés via les partenaire de projets collaboratifs.

Q: Où en est l’outil VisIR et sera-t-il accessible aux membres du pôle ?

BG: Depuis un an nous avons travaillé sur nos bases de données. En parallèle, nous sommes partis à la recherche d’un partenaire technologique permettant de passer à une version dynamique des cartes : Franck Ghitalla connaissait très bien l’équipe de LinkFluence, spécialiste de la cartographie des liens et des analyses de communautés complexes sur internet. Grâce à ce partenariat, nous avons pu obtenir l’outil Radar, à, la fois tableau de bord de l’activité et outil de cartographie dynamique.

A court terme, l’équipe de LinkFluence et Franck travaillent encore à roder ce VisIR dynamique. La mise à disposition pour les membres devrait coïncider avec l’ouverture de notre nouvelle plate forme collaborative, en lien avec notre système d’information, en mai. Car nous pensons qu’il s’agit d’un outil d’intelligence économique puissant et souhaitons y associer le nouveau système d’information moderne et sécurisé. Ce sera sans doute le premier réseau social de l’innovation à réaliser via une carte des « mariages » et à faciliter la collaboration.

Q: et pour la suite ?

BG: Nous espérons finaliser une offre commerciale en partenariat avec LinkFluence avant l’été : n’importe quelle structure, publique ou privée, ayant des données complexes à exploiter peut trouver de vrais bénéfices à utiliser VisIR. On prétend que nous vivons à l’heure de l’information mais en réalité, quelles connaissances tirons-nous de la masse d’informations qui nous entourent ? Plus le monde est complexe, plus s’y orienter est périlleux : VisIR est une sorte de boussole du 21 ième siècle.

Le VisIR dynamique développé par LinkFluence

* étaient également présents pour témoigner Systematic, Cap Energie et Cap Digital.

Retour au blog

Ajouter un commentaire