Web 2.0 dans les entreprises: nouveau plan d'action gouvernemental

Retour au blog

Éric Besson, Ministre de l’économie numérique, a annoncé le 11 janvier le lancement d’un programme d’actions pour diffuser les usages du web 2.0 dans les entreprises.

Au menu, une série de mesures et appels à projets en faveur des usages du Web 2.0 dans les entreprises, de la numérisation des échanges entre entreprises, du cloud computing, de l'e-santé, de l'e-éducation, et du déploiement de services mobiles sans contact dans 9 villes pilotes, dont Rennes.

L'annonce est intervenue à l’occasion d'une visite du ministre au « camping », incubateur de start-ups du web 2.0 implanté pour une durée de 6 mois dans les locaux du Palais Brongniart. Le programme est structuré en quatre actions.

Première action : Éric Besson lancera avant la fin du mois un appel à projets "Entreprise 2.0" qui récompensera d’une aide pouvant aller jusqu’à 20.000 euros, 100 entreprises en création qui développent des outils du web 2.0 pour le marché entreprise.

Deuxième action : avec le programme « TIC&PME 2015 », Éric Besson va consacrer 3 millions d’euros à 10 projets pour numériser les échanges entre les entreprises au sein de filières industrielles. Cette subvention va permettre de mettre en place des outils numériques pour un travail plus efficace et plus collaboratif entre les différentes entreprises au sein de filières comme le bâtiment ou le textile.

Troisième action : En lien avec René Ricol, Commissaire Général à l’Investissement, le gouvernement lance aujourd’hui trois appels à projets dans le cadre des investissements d’avenir :

  • Sur le cloud computing : cette technologie permet de dématérialiser les infrastructures informatiques pour accéder à des services et à des capacités de stockage en ligne. Le cloud computing est un marché de 5 milliards d’euros en croissance de 30% par an, il est donc stratégique que la France se positionne sur ce marché. Plusieurs dizaines de millions d’euros sont consacrés au développement de cette technologie
  • Sur l’e-éducation : les apports du numérique en matière d’éducation sont incontestables : leur usage facilite l’individualisation de la formation et développe l’acquisition de compétences numériques.
  • Sur l’e-santé : le développement de solutions innovantes va améliorer l’autonomie des patients avec la prise en charge à domicile et la prévention de la dépendance.

Quatrième action : Éric Besson a décidé de lancer neuf projets pilotes de déploiement de services mobiles sans contact, permettant d’expérimenter de nouveaux usages du mobile, et de tester de nouvelles applications du web 2.0, dans des villes et collectivités qui se sont portées candidates (Bordeaux en coordination avec Pessac, Caen en coordination avec la Manche, Lille, Marseille, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse). Ces villes seront accompagnées par une instance de coordination nationale. Le Gouvernement lancera en complément un appel à projets au cours du 1er trimestre dans le cadre des investissements d’avenir.

Pour en savoir plus, voir le communiqué officiel sur le site du ministère.

Retour au blog

Ajouter un commentaire