ZOOM ARRIERE Ndeg8

Retour au blog

Encore et toujours Apple et Google et quelquefois Microsoft

Décidément une semaine sans Apple et sans Google serait d’un calme dont nous avons perdu l’habitude.

Qu’Android soit passé devant Windows Mobile est à peine étonnant mais qu’Android soit passé devant Apple est encore plus étonnant (sur le marché américain uniquement). En ayant multiplié par 8 ses ventes en un an, Android est passé de 1,6% de part de marché mondial à 9,6%, grâce aux très nombreux fabricants de smartphones qui n’ayant pas les moyens de Nokia, d’Apple ou de Microsoft pour développer leur propre technologie s’en remette à Android.

Ensuite Google aborde la télévision, autre bastion du cœur de marché de Google, la publicité. Si la publicité sur Internet croit à belle allure, la publicité à la télévision a encore de beaux jours. Et comme la télévision va à Internet et qu’Internet va à la télévision, la publicité reine des écrans (de télévision comme des PC et autres smartphones, tablettes, …) sera aussi à la fête.

Rejoint par Sony, Logitech et Intel, Google avec Google TV, vise bien le même marché qu’Apple TV.

Google qui rit, Google qui pleure, puisqu’Apple a annoncé récemment iAd la régie publicitaire pour les applications (le pari d’Apple est que les utilisateurs de l’iPhone et de l’iPad passeront plus de temps dans les applications qu’à surfer sur le Net).

Enfin suite à l’annonce d’Apple sur la suite bureautique disponible sur l’iPad 3G, visant (modestement il est vrai) le marché professionnel, Google annonce l’App Engine for Business, mettant ainsi progressivement d’ici à la fin de l’année 2010, la puissance de feu des applications Google à la disposition des entreprises.

Et le tout sur un nuage, puisqu’au couple Apple – Lala s’oppose le couple Google – Symplify Media qui proposeront tous les deux des accès aux catalogues de musique, sans copie, dans le « cloud », petite révolution où la disparition de la copie privera les ayants-droits auteurs d’une maîtrise des droits de reproduction (certes aujourd’hui mal gérés et surtout mal vécus).

Et comme si cela ne suffisait pas, une autre bataille se dessine entre Google-GM et Microsoft-Ford ou chacun des « belligérants » veut prendre le volant des applications embarquées à bord de véhicules.

Toujours est-il qu’Apple en couverture d’un hebdomadaire, c’est pour le moins surprenant sachant que cet hebdomadaire est loin d’être la revue spécialisée dans ce domaine.

A très bientôt pour des nouvelles de Google, de Microsoft ou d’Apple ou même des trois.

Retour au blog

Ajouter un commentaire