Zewall : la video en direct avec des smartphones

Retour au blog


L'arrivée surprise de François Hollande aux Tonnerres de Brest a été filmée par des smartphones et transmise en direct grâce à Zewall.

Ils avaient pris tous les risques ! Pour leur présentation, les partenaires du projet Zewall, gagnant des Trophées Loading the Future 2012, se sont payés le luxe d'une diffusion en direct d'un reportage vidéo filmé depuis Brest par des smartphones 4G. Et ça a fonctionné. Bravo !

En deux minutes de démonstration et quelques explications, on avait saisi le concept : Zewall s'appuie sur le haut débit mobile et les caméras embarquées des smartphones de dernière génération pour permettre à chacun de se transformer en reporter. Les vidéos captées sur le vif par des amateurs, ou des professionnels, sont transmises via le réseau 4G/LTE vers un portail collaboratif qui agrège les contenus et les diffuse en direct. Il reste à l'internaute à sélectionner la source qui lui plaît pour se faire lui-même son événement.

Zewall plante donc son mur au beau milieu des nouveaux usages : mobilité, vidéo en ligne et pratiques collaboratives. Avec pour cibles des portails associatifs, par exemple le site de l'organisateur d'un événement, ou une utilisation grand public du type portail d’un média régional ou encore les réseaux sociaux comme une page Facebook.

4G oblige, c'est Brest qui sert de terrain d'expérimentation grâce à la plaque LTE de haut débit mobile opérée par ImaginLab. Le premier test grandeur nature avait pour décor Les Tonnerres de Brest, la grande fête maritime de juillet dernier. Cinq jeunes journalistes ont arpenté les quais en quête des meilleures images, relayées en direct sur le portail du Télégramme. Avec, en prime, une première mondiale : un reportage en direct depuis des smartphones sur la chaîne Tébéo.

Patrick Rondet est ingénieur chez Orange Labs et chef de file du projet : "Dans cette première étape, il s'agissait de valider le service à partir d'une application installée sur le mobile et de solutions propriétaires comme Flash. Mais c'est maintenant, avec la deuxième étape, qu'on apporte réellement l'innovation. L'application ne sera plus sur le mobile mais dans le réseau. Et le service sera porté sur HTML5 et WebRTC, ce qui veut dire que n'importe quel terminal mobile compatible avec ces nouveaux standards pourra envoyer des images. On filmera à travers le navigateur !"

La deuxième expérimentation aura lieu dans ces nouvelles conditions. Il s'agit d'un multiplex d'un tournoi de football amateur, prévu pour le printemps 2013. Dix personnes équipées de smartphones filmeront cinq rencontres en simultané, que les internautes pourront suivre en temps réel depuis une page Web et commenter s'ils le souhaitent.

"Nous allons même introduire le concept de régie dématérialisée," précise le chef de projet. "Ce besoin nous a été remonté lors de la première expérimentation. La régie accessible depuis un navigateur permettra de produire un flux composé à partir des différentes images d'un même événement, et il sera possible de donner des consignes aux vidéastes."

"C'est la preuve", intervient Jean-Yves Chalm, conseiller du groupe Télégramme pour les projets collaboratifs, "que Zewall marche très bien puisque nous allons au-delà de ce qui était prévu. Il faut souligner la cohésion des partenaires, le travail de chacun, avec des gens qui ont vraiment pris goût pour ce projet."

C'est ce même tandem, Patrick Rondet – Jean-Yves Chalm, qui présentait Zewall lors des Trophées. Avec en coulisses le support de plusieurs membres de l'équipe pour synchroniser le direct avec Brest où quatre personnes étaient également mobilisées. "J'avoue que c'était éprouvant", confie Patrick Rondet. "On avait testé et répété plusieurs fois, et ça valait le coup puisqu'on a gagné. Mon seul regret, c'est que tous les partenaires n'aient pas pu être présents sur scène lors de la remise des prix. On ne voit que nous dans la presse, mais ce succès est d'abord celui d'une équipe."


L'équipe Zewall lors d'une conférence de presse en juillet 2012

Zewall en bref

Voir la vidéo de présentation de Zewall

Retour au blog

Ajouter un commentaire