Investissements d'avenir : 150 millions d'euros pour soutenir les technologies du coeur de filiere numerique

Retour au blog

Fleur Pellerin et Louis Gallois, commissaire général à l’Investissement ont annoncé, ce matin,  une action dédiée au soutien des technologies stratégiques du « cœur de filière » numérique, dotée de 150 millions d’euros dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

4 filières stratégiques identifiées, coeur du soutien de la filière

  • les technologies du logiciel embarqué et des objets connectés et intelligents
  • les technologies de la sécurité des systèmes d’information
  • les technologies de calcul intensif et de la simulation
  • les usages du cloud computing et le Big Data

2 Objectifs majeurs :

  • favoriser l’émergence et la croissance des « champions numériques » de demain, c’est-à-dire d’entreprises numériques porteuses de solutions particulièrement innovantes, et capables de saisir de nouvelles opportunités économiques.
  • structurer et renforcer des écosystèmes industriels du numérique. Pour ce faire, il parait nécessaire de favoriser une coopération accrue entre les acteurs, en particulier fournisseurs de technologies et utilisateurs.

De nouveaux appels à projets

D’ici à septembre, quatre appels à projets seront lancés sur chacune des technologies du « coeur de filière » numérique . Le premier portera sur le logiciel embarqué et les objets connectés et intelligents. Il sera publié début mai. Suivront ensuite, avant l’été, les appels à projets relatifs à la sécurité des réseaux informatiques et à la simulation haute performance, respectivement attendus en mai et en juin. Le dernier appel, relatif au cloud computing et au Big Data, sera lancé à la rentrée 2013.

Pour Fleur Pellerin et Louis Gallois, « ces nouveaux appels à projets sont une confirmation du rôle stratégique du numérique pour notre compétitivité, dans un contexte où il y a concurrence de l’allocation de moyens entre plusieurs filières innovantes. »

Pour en savoir plus : Discours du 25/04 de Fleur Pellerin

Retour au blog

Ajouter un commentaire