IS2T, la passion de l'embarque

Retour au blog

Fred Rivard, pdg d'IS2T, Industrial Smart Software Technology.

Fred Rivard aurait pu devenir skipper professionnel. Mais c'est une autre passion qui l'a emporté : celle du logiciel embarqué. Il s'agit cette fois de piloter des puces électroniques, ces systèmes embarqués que l'on retrouve aujourd'hui dans tous les appareils élaborés, de la navette spatiale au smartphone, et parfois jusque dans le jouet du petit dernier.

Pour le fondateur de la société nantaise IS2T, l'embarqué est une vague de fond. "Le monde est devenu massivement numérique. La bascule a eu lieu en 1999 lorsque le nombre de puces électroniques intelligentes a dépassé le nombre d'humains. Aujourd'hui, il y en a plus de 100 milliards en fonctionnement dans le monde, et ça ne fait que s'accélérer."

Les systèmes embarqués ont ceci de particulier qu'ils doivent faire face à de fortes exigences : puissance de calcul limitée, taille mémoire réduite, faible encombrement, consommation électrique minimale… "Dans le monde de l'embarqué, le moindre centime compte. C'est l'effet de la grande série. Si vous vous trompez de 5 euros, multiplié par 100 000 exemplaires, ça fait 500 000 euros."

Un accélérateur d'innovation

De ces contraintes, IS2T sait tirer le meilleur parti en fournissant des solutions pour accélérer et optimiser la conception logicielle. "Il existait de nombreux outils pour PC, mais rien ou presque pour l'embarqué. On a pris ce qui marchait le mieux dans le monde du PC, le langage java et les techniques de virtualisation, pour les adapter à l'univers de l'embarqué. Et ça fonctionne ! Même sur un microcontrôleur à 2 dollars."

Les domaines de prédilection de l'entreprise : les interfaces homme-machine, les passerelles entre capteurs et actionneurs, la simulation. "Les techniques de virtualisation permettent de découpler le logiciel du matériel et accélérer le développement. Par exemple, on peut simuler le fonctionnement d'un appareil pour en valider le concept bien avant qu'un prototype soit disponible. IS2T est un acteur de la productivité."

Les clients de la PME nantaise sont partout : les transports, le spatial, les réseaux, la défense, l'énergie, et l'électronique grand public… Pour Fred Rivard, "il existe déjà plusieurs millions d'appareils qui utilisent la propriété intellectuelle d'IS2T."

L'édition de logiciels

Fondée en 2004, l'activité de la société a réellement démarré à partir de 2006. D'abord sur des produits à façon puis, depuis 2012, en éditant ses propres produits. Selon son pdg, il s'agit d'une nouvelle étape : "Au départ, nous étions très centrés sur la technologie. Aujourd'hui, nos efforts se portent sur la commercialisation. On vient d'ouvrir une succursale en Allemagne et on prospecte en direction des États-Unis. Mais on y va à pas comptés, il faut faire attention."

L'autre cheval de bataille de Fred Rivard, c'est le logiciel embarqué made in France. Pour lui, c'est un élément-clé de compétitivité industrielle alors que s'annonce l'Internet des objets : "Il suffit de regarder tous ces objets qui nous entourent, qui contiennent de l'intelligence. Je ne comprends pas pourquoi ils viennent pratiquement tous de l'étranger, y compris la conception. Je considère qu'on est capable de le faire en France. Et on doit y arriver."

Complément 25 avril : IS2T est une entreprise accompagnée depuis sa création par Atlanpole. Les équipes Atlanpole ont accompagné IS2T dans ses projets collaboratifs notamment. C’est un bel exemple du continuum qui existe entre le métier d’incubateur et celui de pôle de compétitivité aux côtés des entrepreneurs innovants.


Plus sur le site d'IS2T

Retour au blog

Ajouter un commentaire