8 nouveaux projets innovants labellises par la Novosphere

Retour au blog

La Novosphère labellise 8 nouveaux projets et met ainsi l'innovation au coeur de la vie des citoyens du territoire Rennais. D'un système de mise en relation de personnes d'un même quartier pour faire ses courses (CoCourses), à la cartographie sonore des villes, en passant par de la modélisation environnementale ou de la 3D sur internet avec le projet labellisé Images & Réseaux W3D, les nouvelles technologies apparaissent comme le pivot et le point commun de ces projets.Par la labellisation Novosphère, les projets vont pouvoir bénéficier d'actions de communication ciblées et ainsi toucher le grand public. Retour sur les 8 projets.

CoCourse : Après le covoiturage, les « cocourses ». Ce système complètement inédit en Europe met en relation des personnes d’un même quartier. D’un côté, celles qui ont prévu de faire des courses et qui sont prêtes à en faire pour d’autres. De l’autre, les personnes qui ont besoin dêtre livrées. CoCourse est actuellement en test avec Décathlon à Betton. Les commerçants, eux aussi, sont intéressés par ce nouveau système de livraison et cette approche qui leur permettra de constituer ou renforcer leurs réseaux de clientèle.

Mapping sonore avec Métropole Electroni[k] : Démarche au carrefour de l’art et de la sociologie, Métropole Electroni[k] s’inscrit depuis 2008 dans un mouvement international de cartographie sonore des villes.  Enjeu : offrir au public la possibilité de percevoir le bruit autrement que comme une nuisance… et, par la même occasion, offrir au territoire une opportunité de valorisation.Le projet souhaite passer à la vitesse supérieure, en réalisant fin 2013 une plateforme interactive pour une meilleure visibilité internationale de ses productions.

Crowdfunding rentable de Y Project : Voici une plateforme de financement participatif d’un genre nouveau, destinée à des projets locaux d’entreprises économiquement viables. Les initiatives qui bénéficieront de ce mécanisme de micro-investissement devront néanmoins avoir des impacts sociétaux positifs et Y Project les aidera si nécessaire à prendre en compte cette dimension. Basé sur une utilisation innovante des solutions juridiques existantes, le projet aura besoin à la rentrée 2013 d’une communication étendue pour être visible auprès des internautes-investisseurs.

Scheme, modélisation environnementale : L’évaluation de l’impact environnemental des activités humaines est une question de plus en plus critique. Des méthodes de modélisation très performantes existent dans le monde de la recherche. Le projet Scheme démocratise en open source ces expérimentations virtuelles pour permettre à un nombre étendu d’acteurs d’améliorer leurs nouveaux systèmes de production. Concrètement, Scheme met sa puissance de calcul et les compétences de ses partenaires (Rennes 1, INRA, NIWA,…) pour expertiser des situations  de pollution des sols, des estuaires, etc.

Ludikenergie, mobiliser par le jeu : Inspirée d’initiatives néerlandaises et québécoises entre autres, la démarche participe à la mobilisation de la population dans un contexte de nécessaire transition énergétique. Ludikenergie mêle ainsi jeu, pédagogie, technologie et spectacle vivant  à l’occasion d’événement publics ou privés. Une première animation a été conçue en septembre 2012 et présentée dans 10 événements depuis. De nouvelles déclinaisons d’animations sont prévues, dès fin 2013.

Lumière sur le mouvement : L’artiste indépendante Aline Brugel, en partenariat avec l’entreprise rennaise Artefacto, conçoit un outil facilitant le développement de la création artistique dans le domaine de la danse. Il s’agit de conduire des workshops en utilisant un logiciel de capture du mouvement en 3D qui permettra de développer, en s’appuyant sur le light painting, une écriture du mouvement beaucoup plus accessible que les écritures actuellement disponibles.

TACIT, pour lire entre les lignes : Une mauvaise compréhension de l’implicite dans la lecture des textes est un facteur d’échec scolaire. TACIT, développé au sein de Rennes 2 en collaboration avec l’IUFM, est un outil en ligne qui évalue les aptitudes des élèves en la matière, pour les aider ensuite à remédier à leurs difficultés. Déjà déployé dans près de 300 établissements, en version française pour l’instant, le projet gagnera à être plus largement connu. Il pourra d’ailleurs donner naissance à des applications supplémentaires, au profit d’adultes ou d’enseignants, entre autres.

W3D, l’expérience 3D pour tous : Projet collaboratif labellisé Images & Réseaux du territoire (sociétés MBA et Polymorph, laboratoires INRIA et LOUSTIC), W3D veut offrir l’expérience de la 3D au maximum d’internautes. Pas besoin d’être équipé de lunettes spécifiques, d’une souris 3D ni même d’avoir installé sur son ordinateur le plug in Java… W3D améliore le standard de la communication grand public sur internet grâce à un croisement d’expertises « made in Rennes » telles que l’ingénierie logicielle, l’ergonomie, l’animation et le design graphique.

Retour au blog

Ajouter un commentaire