La Traviata - Ultra HD : quelle perception du grand public ? Quels benefices pour l'utilisateur ?

Retour au blog

4 juin 2013, Images & Réseaux s'associait avec les autres partenaires à l'opération menée par l'Opéra de Rennes autour de La Traviata de Verdi. Objectif : proposer au grand public une expérience unique mêlant opéra et nouvelles technologies. Ainsi l'après midi qui précédait la diffusion sur écrans géants, l'hôtel de ville de Rennes accueillait le grand public pour vivre des expériences technologiques inédites autour de l'Ultra HD, du son spatialisé, ... L'observatoire du groupement M@rsouin, avec le concours d'Images & Réseaux a été missionné pour réaliser une enquête de perception de cette nouvelle technologies. Car bien au delà de la prouesse technique déjà évoquée sur ce blog, le challenge se poursuit dans l'adoption, l'intégration de la technique dans les usages. Retours sur les résultats.

Quels bénéfices en matière d’images, de son et d’immersion pour le grand public - See more at: http://www.images-et-reseaux.com/fr/blogs/2013/06/la-traviata-opera-sous-hautes-technologies#sthash.FaRSh1ng.dpuf

Quels bénéfices pour l'utilisateur ? L'enjeu de l'enquête est bien là. Et les résultats de l'enquête se révèlent extrêment positifs. Pour rappel, les 522 personnes ayant fait le déplacement dans le salon de l'Hôtel de Ville ont pu vivre un extrait de La Traviata en Ultra HD et son spatialisé binaural, avec une vision à 360° et une expérience de réalité augmentée avec un avatar de la cantatrice.

Le UHD séduit

Si les personnes interrogées se révèlent technophiles et relativement bien équipées en technologies numériques (lecteur DVD Blu-ray, TV HD, habituées aux tablettes tactiles, ...), tous constatent une première impression positive avec un gain technique : "netteté, focale, définition, profondeur, homogénéité, clarté, ...". La UHD leur a apporté plus qu'une retransmission standard avec plus de richesse, plus de réalisme. Du côté du son spatialisé, l'immersion voulue est un succès, surtout si on prend en compte l'environnement et les conditions d'écoute pas toujours idéales.

Globalement les personnes interrogées voient l'Ultra HD comme une innovation technologique mais pas comme quelque chose de révolutionnaire. Seuls 39% sont prêt à investir financièrement pour s'équiper à la maison. Ceci peut s'expliquer notamment par le peu de contenus aujourd'hui disponibles en Ultra HD.

Mais cette présentation au public breton apparaît comme une réussite, et vraisemblablement assure un bel avenir à l'Ultra HD dans la télévision de demain.

Rapport complet

Retour au blog

Ajouter un commentaire