GreenTouch : vers des reseaux 1000 fois moins gourmands

Retour au blog

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont responsables de 2,3 % des émissions de carbone dans le monde ! Un impact comparable à celui de l'industrie aérienne mondiale ou à celui d'une flotte de 50 millions d'automobiles. Ces chiffres, on les doit à GreenTouch, un consortium international réunissant des opérateurs, équipementiers et laboratoires de recherche à travers le monde, qui s'est fixé pour objectif de multiplier par 1000 l'efficacité énergétique des réseaux.

GreenTouch délègue, le 23 septembre, certains de ses meilleurs experts pour une conférence internationale qui promet d'être passionnante. Participez à l'atelier "EcoCity World Summit Workshop: Creating Intelligent Networks - Energy Efficiency in Action" qui se tient  à la Cité des Congrès de Nantes. Voir le programme. S'inscrire maintenant.

Longtemps ignorée, la consommation énergétique des réseaux de télécommunication est devenue plus qu'une préoccupation, c'est un défi industriel et un enjeu de société. Nous sommes de plus en plus dépendants des services en ligne et des services mobiles. Et cette tendance vaut pour les particuliers comme pour les entreprises et organisations. Aujourd'hui l'empreinte carbone des TIC augmente de 4% par an.

Selon GreenTouch, ce poids des TIC dans les émissions de carbone n'a rien d'une fatalité. Le gain en efficacité énergétique d'un facteur 1000 peut être atteint à condition d'agir simultanément sur toute la chaîne de l'information : efficacité des composants électroniques et des logiciels, efficacité des protocoles et du transport, efficacité des routeurs, serveurs, relais et antennes, efficacité du stockage de données, efficacité des architectures, etc.

Le consortium mène plusieurs projets et démonstrations dans ce sens, avec notamment deux projets emblématiques : l'un dans le domaine des réseaux sans fil (voir LSAS: Large Scale Antenna System), l'autre dans le domaine des réseaux fixes (voir Bi-PON: Bit-Interleaved Passive Optical Network Technology).

C'est également le cas de nombreux projets Images & Réseaux, pour lesquels la consommation énergétique est devenue une préoccupation de premier plan. Lors de la conférence à venir, trois projets seront évoqués pour exemple. Ce sont les projets :

  • Open People, qui a développé une plateforme fédératrice ouverte pour l’estimation et l’optimisation de la consommation en puissance et en énergie des systèmes.
  • Eguise, qui propose une solution complète d’infrastructure de recharge associée à un système de gestion prédictive et intelligente, appliquée à des flottes de véhicules hétérogènes (thermiques, électriques et hybrides).
  • Code Vert, qui développe un logiciel permettant de qualifier la qualité durable d’un code informatique et de promouvoir des actions d’amélioration.

Pour en savoir plus sur ces sujets et bien d'autres, inscrivez-vous au plus tôt à la conférence. Cette journée est organisée par Images & Réseaux en partenariat avec Atlantople et Alcatel-Lucent, qui est à l'origine de l'initiative GreenTouch via ses Bell Labs. Avec également le soutien de Nantes Métropole, Nantes étant la capitale verte de l'Europe de l'année 2013.

Plus sur GreenTouch.

Retour au blog

Ajouter un commentaire