Les projets candidats aux Trophees 2013 (2/4)

Retour au blog

Deuxième article d'une série de quatre, consacrée aux projets collaboratifs candidats aux Trophées Loading the Future 2013. Infrastructure mobile intelligente pour le ferroviaire, réseau domestique à très haut débit, et nano-laser pour puces silicium, les trois projets présentés, Corridor, Origin et Sinphonic sont trois approches contrastées des technologies et réseaux au service du très haut débit.

Corridor : une infrastructure mobile intelligente pour le TGV

Pratique les communications mobiles. Dans le ferroviaire, elles sont partout : pour contrôler la circulation des trains, échanger avec une équipe de maintenance, recevoir des images de vidéosurveillance, fournir aux passagers l'accès à Internet… Mais à chaque service ses exigences propres, si bien que les systèmes de communication sans fil se sont multipliés.

Le projet Corridor propose une solution unifiée. Un système de communication sans fil intelligent dans lequel les terminaux mobiles et équipements d'infrastructure sont capables de dialoguer et de se reconfigurer. Par exemple, s'il s'agit de transporter de la vidéo à haut débit, le système sera capable d'allouer dynamiquement à ce service la large bande de fréquences dont il a besoin. Grâce à sa souplesse, le sans fil intelligent optimise les ressources en place tout en améliorant qualité, fiabilité et sécurité. Un programme d'autant plus ambitieux qu'il est compliqué par le contexte de la grande vitesse…

Le projet réunit l'IFSTTAR (coordinateur du projet), Eurecom, l'IEMN, la SNCF, Telecom Bretagne, Thales, et le laboratoire Lab-STICC de l'UBO..

Plus sur Corridor

Origin : le très haut débit mobile partout dans la maison

Offrir une connexion permanente à très haut débit (plusieurs gigabits par seconde !) depuis toutes les pièces et même si l'on se déplace dans la maison. Tel est l'objectif du projet Origin. Il développe pour cela un réseau domestique qui mêle optique et Wi-Fi de dernière génération. Cette Wi-Fi est très rapide, mais incapable de traverser les murs. L'astuce consiste à installer un point Wi-Fi dans chacune des pièces, et à relier tous ces points par fibre optique. Le réseau ainsi constitué sert aussi à l'interconnexion de tous les objets de la maison.

Le projet Origin se veut très concret et adapté au contexte du bâtiment. Il conçoit des boitiers et des câbles à faibles coûts, discrets et faciles à installer. Ils sont aussi peu gourmands en énergie et à rayonnement électromagnétique limité.

Plus sur Origin

Sinphonic : un nano-laser au cœur de la puce de silicium

Dans sa course vers toujours plus de rapidité, l'électronique atteint aujourd'hui une limite physique : la vitesse de déplacement des électrons dans les liaisons en cuivre. La solution ? L'utilisation de communications optiques. Sauf qu'on ne sait pas fabriquer le laser qui serait la source de lumière permettant de transporter l'information à l'intérieur des processeurs et à leur périphérie.

Le projet Sinphonic cherche à faire sauter ce verrou. Il vise à démontrer qu'il est faisable, à grande échelle, de fabriquer des lasers au cœur même des puces de silicium. Il s'agit donc de développer la technique préindustrielle qui permettra de contrôler l'organisation des atomes pour fabriquer un laser performant à l'échelle nanométrique. Potentiellement, Sinphonic préfigure une révolution de la microélectronique.

Plus sur Sinphonic

Retour au blog

Ajouter un commentaire