Korrisoft carbure aux jeux et applis mobiles

Retour au blog

La télévision sur mobile s'expérimente en ce moment sur deux lignes de bus rennais. Si le gros de l'opération Ma TV Star est piloté par TDF, on doit l'application à une start-up rennaise, Korrisoft, qui commence à se faire un nom dans le monde hyperconcurrentiel des applications et jeux sur mobiles.

Tout a démarré il y a un peu plus de trois ans. Philippe Coënt et Sandrine Garault partageaient une même passion : celle du jeu vidéo. Tous deux sont ingénieurs et bénéficient d'une large expérience du développement. Fin 2010, ils créent Korrisoft et lancent trois jeux dans la foulée. Très vite, ils se rendent compte qu'il est difficile d'émerger dans un univers du mobile en expansion rapide.

"C'est incroyable le nombre de jeux mobiles qui sortent tous les jours", commente Philippe Coënt. "Et la plupart sont gratuits. Pour exister dans ce monde là, il faut un bon concept et de la visibilité. La réussite planétaire d'un jeu comme Candy Crush est aussi le résultat d'une bonne campagne marketing."

Service : 80% de l'activité

Malgré le succès d'estime d'un de ses premiers jeux, "Kiss My Rocket, Korrisoft décide de réorienter partiellement son activité vers le service, "comme beaucoup de studios français". Aujourd'hui, le sur-mesure représente 80% de son activité. "L'avantage, c'est que nous avons aussi une expérience d'éditeur dont nous nous servons pour conseiller nos clients."

Les prestations de Korrisoft couvrent la création d'applications et de jeux mobiles sur smartphones et tablettes iOS et Android, avec une expertise en HTML5 et Unity. La jeune société met aussi l'accent sur l'accompagnement car "l'écosystème mobile est un monde qu'il faut bien connaître."

Ses clients sont de jeunes sociétés qui lancent un service innovant à travers une application mobile aussi bien que des entreprises en place qui "vont vers le digital mobile en plus de leur site Web". L'expérimentation de TV mobile qui est en cours est un autre cas de figure avec l'accompagnement d'un laboratoire de R&D pour le développement sur mobile.

"Korrisoft est agréé crédit impôt recherche", précise philippe Coënt. "C'est une opportunité pour nos clients qui voudraient nous confier des travaux de R&D sur la partie mobile de leurs projets."

L'entreprise emploie aujourd'hui 5 personnes, et elle fait appel à du renfort externe pour ajuster les ressources face aux charges du moment. "Le métier est très spécifique, avec une multitude de petits projets. Il faut être réactif et en phase avec les nouveaux terminaux et systèmes d'exploitation. La demande est forte, le marché du mobile est là. Aujourd'hui, toutes les sociétés, toutes les structures veulent avoir leur application mobile."

La passion du jeu demeure

Pour autant, Korrisoft n'oublie pas ses premières amours, l'édition de jeux mobiles. "Le développement de nos propres applications nous permet de continuer à travailler sur des concepts et des techniques très innovants. Ce qui nous permet ensuite, d'en faire profiter nos clients."

Korrisoft enrichit progressivement son portfolio de jeux et d'applications de divertissement. En cadeau de Noël, l'entreprise espère que son dernier succès "Voice Changer Deluxe", une application qui permet de changer sa voix, atteindra le million de téléchargements. Sans attendre, Philippe Coënt prévoit une levée de fonds pour donner un coup d'accélérateur à l'activité d'édition.

Plus sur le site de Korrisoft

Retour au blog

Ajouter un commentaire