Les Editeurs de logiciels francais se regroupent pour parler d'une seule voix a l'international, ITW avec Francois Badenes co-fondateur du cluster EFEL

Retour au blog

François Badenes (Human Connect) est co-fondateur du cluster Entreprendre en France pour l'Edition Logicielle, lancée ce 10 décembre. Il répond à nos questions sur la raison d'être d'un tel regroupement d'acteurs français.

François Badenes, CEO Human Connect et Co-fondateur du cluster EFEL.

D'où est venue l'idée d'un cluster autour de l'édition du logiciel ?

François Badenes : Au printemps dernier nous avons fait un constat collectif suite notamment à des marchés publics que les éditeurs de logiciels français n'étaient que très rarement challengés. Ce n'est pas par manque de compétences, mais plutôt que nous ne faisons pas le poids face aux poids lourds américains. Les enjeux autour des SaaS est tel aujourd'hui, qu'en France nous devons nous structurer pour créer des emplois stables autour de la question d'actifs immatériels logiciels. A cela est venu s'aggréger le scandale PRISM qui a montré comment le problème de la sécurité est sous -évaluée avec une dominance d'acteurs étrangers, ce qui implique des risques stratégiques important. Tout ceci mis bout à bout nous a amené nous regrouper pour faire force aupprès des pouvoirs publics, des acheteurs.

Quel est votre coeur de mission ?

FB : le coeur de mission va être avant tout de se connaître, de se regrouper pour faire du lobbying, de la pédagogie, grâce notamment à la force de l'intelligence collective. Nous voulons ensemble, en mode "co-opétition", faire reconnaître la "French Touch" de l'édition du logiciel à l'international en portant haut et fort un pavillon unique. Nous avons un potentiel d'exportation et de développement mondial, avec une vraie valeur, de vraies innovations sur l'ensemble du territoire. Nous voulons que le choix d'un éditeur et d'un hébergeur devienne un choix stratégique, économique pour notre pays.

Quelles vont être les premières actions ?

FB : Nous allons d'abord faire un travail de communication, nous avons en préparation une lettre au Gouvernement, également des actions collectives, une plateforme collaborative de travail, de veilles mutualisées sur un secteur émergent où le time to market et l'agilité sont les clefs du succès. Avec EFEL Power nous allons organiser des missions sur des salons internationaux sous un pavillon commun. Le principe est le suivant : "chassons en meute pour être plus forts". Nous sommes véritablement dans une démarche de structuration de la filière, pour favoriser des rapprochements et des mutualisations.

Justement comment allez vous travailler avec les autres acteurs de votre écosystème tels que les cantines ou les pôles de compétitivité ?

FB : Nous ne voulons pas refaire ce qui existe déjà. Nous prévoyons dans les prochaines semaines de rencontrer tous ces acteurs pour voir comment nous pouvons travailler ensemble dans l'intérêt de la filière. Organisations de rencontres, ateliers de créativité, cartographie des compétences, travail de pédagogie auprès des DSI et donneurs d'ordre. Tout ceci pourra et devra se faire dans une logique de partenariat.

Pour en savoir plus

http://community.efel.fr/

@EFEL_POWER

Contact@efel.fr

Retour au blog

Ajouter un commentaire