EIT ICT Labs : l'Europe vous tend les bras

Retour au blog

La Master School de Rennes, l'une des traductions concrètes d'EIT ICT Labs.

Si vous ne savez pas ce qu'est EIT ICT Labs, c'est le moment de prendre quelques minutes pour le faire. Car l'Institut européen d'innovation et de technologie dédié aux technologies de l'information se concrétise et prend de l'ampleur sur notre territoire. Contacts, accompagnement, financement…, il devient pour toutes les entreprises innovantes une véritable passerelle vers un ensemble de destinations et de coopérations en Europe. Images & Réseaux en est l'une des parties prenantes.

Vous voulez étudier les débouchés possibles en Suède ou au Royaume-Uni…, chercher un partenaire en Finlande ou en Italie…, lever des fonds en Allemagne ou aux Pays-Bas…, amener à maturation un projet R&D de dimension européenne, ou bien, tout simplement, accueillir dans votre entreprise un étudiant au profil international de niveau master ou doctorat, vous êtes potentiellement concerné par EIT ICT Labs.

D'abord le contexte. EIT (European Institute of Innovation and Technology) est une agence européenne destinée à accélérer l'innovation en Europe. Elle contribue au financement de KIC (Knowledge and Innovation Communities) dont l'une des communautés, EIT ICT Labs, est dédiée aux technologies de l'information et de la communication.

Et la bonne nouvelle, c'est que nous faisons partie de cette communauté. Une chance si l'on considère qu'il n'existe pour l'instant que trois KIC – les deux autres étant focalisées sur le climat et l'énergie –, qu'EIT ICT Labs ne concerne que 9 des 28 pays de l'Union, et que Rennes est l'un des trois "points chauds" d'EIT ICT Labs en France avec Paris et Sophia-Antipolis. Ils sont autant de points d’entrées sur leur territoires respectifs : Bretagne et Pays de la Loire, Ile de France et PACA.

Un lieu dédié

Tout ceci se traduit par une série d'actions dans trois directions – enseignement, recherche, business – et par l'existence d'un centre de colocalisation ouvert fin 2012 à Rennes. Le Colocation Center (CLC), actuellement hébergé par l'université de Rennes 1, sera en 2015 intégré à L'UEB Campus au sein du Pôle numérique. Il dispose de bureaux, "open-space", de salles de réunion et de salles de cours et sert de lieu d'accueil à des animations.

Le CLC est un lieu d'accueil pour les entreprises du réseau dans leurs premières démarches pour s'installer ou rencontrer des partenaires sur notre territoire. Selon Frédéric Renouard, responsable du bureau EIT ICT Labs de Rennes, c'est aussi "un outil qui peut être utilisé localement pour rapprocher les entreprises des étudiants et des chercheurs."

Dans les locaux du Colocation Centre de Rennes, ici lors d'un Coffe TIC

Un enseignement coloré entrepreneuriat

Tout aussi concret, deux cursus d'enseignement supérieur ont été créés à Rennes au niveau master et doctorat. Ils ont en commun d'accueillir des étudiants venus de toute l'Europe et bien au-delà, de dispenser des cours exclusivement en anglais et d'intégrer une dimension entrepreneuriale dans le parcours d'enseignement. "Ce sont des gens câblés pour développer de nouveaux produits et services et les mettre sur le marché. Que ce soit en tant que créateurs d'entreprise ou pour l'émergence de nouveaux business dans une entreprise établie."

La Master School et la Doctoral School ont ouvert en 2013. En régime établi, elles accueilleront chacune plusieurs dizaines d'étudiants. Ce sont autant de profils internationaux "branchés business" qui seront amenés à effectuer des stages dans les entreprises et laboratoires dès 2015.

De la recherche à l'innovation

EIT ICT Labs c'est aussi de la recherche ou plutôt de la "maturation collaborative". Il s'agit de parcourir le fameux "last mile" qui sépare la recherche de la mise sur le marché. À Rennes, cette recherche "aval" dans EIT ICT Labs est pour l'instant très marquée Cloud Computing. Mais selon Frédéric Renouard il existe "un enjeu très fort de territoire" pour se positionner également sur d'autres lignes d'action. Les autres champs qui pourraient être investis dans l'avenir : Urban Life and Mobility, Smart Energy Systems, Health and Wellbeing, Smart Spaces…

EIT ICT Labs lance un appel à projets annuel. Le prochain appel est imminent, il est prévu pour être ouvert du 24 mars au 16 mai 2014.

Un accélérateur d'affaires

Dernier étage de la fusée EIT ICT Labs, le "Business Development Accelerator" est un dispositif destiné à favoriser le développement d'affaires à l'international : pour accueillir ici des entreprises étrangères et pour accompagner nos entreprises dans l'un des autres pays du réseau.

En pratique, cela signifie qu'une entreprise de notre territoire qui souhaite étendre ses activités à l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne, la Hongrie, l'Italie, la Finlande, les Pays-Bas ou la Suède peut bénéficier d'un accompagnement personnalisé assuré par EIT ICT Labs.

Les outils offerts aux entreprises concernées comprennent notamment un volet "Soft Landing" pour appréhender les particularités locales, adapter la stratégie de développement à ces spécificités et rencontrer les acteurs locaux, et un volet "Access to Finance" pour rencontrer des investisseurs et avoir accès aux fonds européen d'investissement.

Darin Beach, chargé du développement international à Images & Réseaux, est votre contact EIT ICT Labs sur le plan business. Il travaille en relation étroite avec les partenaires du réseau européen et les structures locales chargées de l'aide au développement à l'international. N'hésitez pas à le contacter.

Pour aller plus loin

En complément, un témoignage

Christian Thiel, Cluster Project Manager à BICCnet (Bavarian Information and Communication Technology Cluster), met en avant les avantages du réseau EIT ICT Labs pour nouer des contacts à l'étranger : "For the BICCnet ecosystem in Munich, the biggest draw of the EIT ICT Labs is the partner network. A personal contact is necessary for foreign markets, and the companies in the ICT Labs business community can provide just this. For example, qLearning.de found excellent contacts in Sweden and Italy. In the medium term, we expect that quite some consortia for EU projects will find together via the partner network."

Retour au blog

Ajouter un commentaire