Stream Master : ca promet !

Retour au blog

"Je n'ai même plus de doute, les retombées sont certaines." Celui qui s'avance ainsi est Ghislain Chaumont. Il est le coordinateur de Stream Master, un projet de plateforme de dématérialisation de documents exemplaire à plus d'un titre. D'abord par la richesse des compétences réunies puisqu'à la connaissance métier sont venues s'ajouter des compétences technologiques, en design d'interface et en conception du modèle économique. Surtout, avant même la fin du projet, Stream Master séduit des clients.

L'idée a germé au sein de Data Syscom, une PME basée au Mans, dont Ghislain Chaumont est le dirigeant. Spécialisée dans l'éditique et la gestion des impressions, l'entreprise sent qu'il faut prendre le virage de la dématérialisation en proposant aux PME, aux ETI et aux collectivités territoriales une solution fiable et sûre pour la gestion et l'archivage de leurs documents : fiches de paye, factures, contrats, relevés de compte, etc.

Une solution globale pour les documents

"On a commencé à dessiner les contours d'un solution complète et sécurisée", se souvient le chef d'entreprise. "Mais il fallait qu'elle puisse entrer sans le budget de structures de taille moyenne. Et pour ça, il n'y avait pas 36 solutions. Il fallait développer une plateforme et commercialiser la gestion électronique de documents à l'usage, en mode SaaS. Et ça, c'était ambitieux."

C'est l'appel à projets PME lancé en 2011 par Images & Réseaux qui offrira l'occasion de passer de l'idée à un projet collaboratif. Celui-ci, appelé Stream Master, réunit, autour de Data Syscom, un ensemble de partenaires capables d'attaquer le sujet sous tous les angles : les modèles et l'indexation automatique avec la PME Im'Info, le tatouage invisible de documents avec l'équipe Images et Video Communications (IVC) de l'IRCCyN, une approche modèle du document avec le laboratoire Atlanmod, le design d'interface et l'ergonomie du service avec l'École de design Nantes Atlantique, et la définition du business model avec le laboratoire CTIM de l'ESC Rennes School of Business.

Sans rupture de la chaîne de confiance

Et si l'on en croit Ghislain Chaumont, cet assemblage de compétences a produit des miracles. "Il existe d'autres systèmes de dématérialisation, mais notre projet va bien plus loin. Avec d'abord une GED intelligente. Notre solution est hyper simple à utiliser. On ne range rien et pourtant il suffit de deux ou trois clics pour retrouver n'importe quel document. L'autre point fort, c'est la sécurité. Le tatouage invisible apporte une vraie sécurité. Il n'existe plus de faille de sécurité entre le numérique et le papier."

Par exemple, avec Stream Master on pourra générer une fiche de paie infalsifiable, la transmettre de façon sécurisée, la conserver pendant la durée légale d'archivage dans un coffre fort numérique, la retrouver à tout moment en quelques clics, produire si besoin un exemplaire garanti conforme sur papier, le tout en parfaite interopérabilité avec les systèmes d'information existants.

La plateforme permettra même de "massifier les courriers égrenés pour en faire du courrier industriel". En clair, il sera possible de mutualiser les envois de courrier des différents entreprises usagères de la plateforme afin d'atteindre le volume requis pour prétendre aux tarifs réduits de l'envoi en grand nombre.

En phase avec la demande

Avec de tels atouts, les retombées ne se font pas attendre. Ghislain Chaumont est résolument enthousiaste : "Quand on parle de la solution, on gagne à tous les coups. On passe dans la foulée à une déclaration d'intention. Je n'ai jamais connu une telle appétence pour un produit. C'est clairement excitant."

Stream Master est dans la dernière ligne droite. Le projet se terminera en novembre 2014, "pile poil" pour satisfaire une demande qui se fait pressante. Le coordinateur du projet est confiant car la dématérialisation sécurisée, "c'est l'avenir !"

Retour au blog

Ajouter un commentaire