ENENSYS en top forme pour ses 10 ans

Retour au blog

Régis Le Roux devant la quinzaine de brevets détenus par ENENSYS

Depuis 2004, ENENSYS Technologies a tout connu : un départ canon, un retournement spectaculaire du marché en 2008, la restructuration en 2009, puis un rebond exceptionnel à partir de 2010. Aujourd'hui, la PME rennaise revendique une position de leader mondial du standard DVB-T2 de télévision numérique. C'est avec un volant d'affaires de 10 millions d'euros et un sourire retrouvé que l'entreprise s'apprête à fêter son dixième anniversaire.

Au début des années 2000, Régis Le Roux est un jeune ingénieur déjà spécialiste de la télévision numérique. Il sillonne le monde pour ses employeurs de l'époque et sent le fossé entre télévision et télécommunications se combler. La convergence numérique "un peu bateau aujourd'hui" n'avait alors rien d'une évidence : "Le broadcast et les télécoms sont deux mondes tellement différents qu'il ne voyaient pas le truc arriver."

Un décollage prometteur

Avec ses deux associés de l'époque, Régis Le Roux crée ENENSYS Technologies, en avril 2004, sur cette intuition : "Il y aura besoin d'équipements pour passer la vidéo sur IP." La petite équipe développe un premier produit sur fonds propres, dont le succès à l'étranger est immédiat. "Ça a mieux marché que prévu. Au bout de deux ans, on s'est retrouvé à générer 2 millions de chiffre d'affaires."

La start-up fait parler d'elle, son effectif grossit jusqu'à 65 personnes, elle lève des fonds sur le marché libre et investit massivement dans la R&D. En particulier sur la télévision mobile personnelle et le standard associé, le DVB-H.

Le trou d'air

Survient la crise de 2008, les projets de télévision mobile à travers le monde sont différés puis abandonnés. En quelques mois, les commandes de l'entreprise chutent. L'effectif prévu pour faire face à "une explosion des déploiements" est surdimensionné. Il faut restructurer : "Il a fallu passer par la case du redressement judiciaire et réduire les effectifs de moitié. Ça a été très difficile à vivre. Heureusement, j’ai pu compter sur une équipe soudée qui constitue aujourd’hui le noyau dur de l’entreprise."

Malgré ses difficultés, ENENSYS Technologies n'a pas cessé d'investir dans la R&D. Il s'agit cette fois de la deuxième génération de télévision numérique terrestre (TNT) avec le standard DVB-T2. "Il faut se positionner très en amont des technos pour être crédible. Même si on est un petit acteur, ça nous permet d'être placé le jour où il y a des déploiements."

DTTv2, à point nommé

C'est dans ce contexte qu'intervient DTTv2, un projet collaboratif Images & Réseaux de développement de modulateur DVB-T2. Pour Régis Le Roux, le projet est "une des clés du rebond économique" de la société. En effet, courant 2009, l'opérateur Arqiva choisit ce modulateur ENENSYS pour équiper ses réseaux de TNT au Royaume-Uni.

La restructuration a permis de retrouver l'équilibre mais c'est le succès du DVB-T2 qui tirera la rentabilité. Grâce à son avance, l'entreprise rennaise devient le leader mondial sur cette technologie. Les produits ENENSYS s'exportent partout, en Europe, en Afrique, en Asie-Pacifique. Et le chiffre d'affaires, dont 90% est réalisé à l'export, ne cesse de grimper : 5 M en 2011, 8,5 M€ en 2012, 10 M€ en 2013.

Les utilisateurs des technologies d'ENENSYS sont des opérateurs de diffusion, comme TDF en France et ses équivalents à l'étranger. Elle s'adresse à eux majoritairement au travers de revendeurs, d'intégrateurs locaux, ou grâce à des partenariats avec les grands fournisseurs de solutions globales.

TV mobile : le retour

L'avenir d'ENENSYS passe encore par le DVB-T2 pour lequel "il reste beaucoup à faire". L'optimisation de la bande passante, la gestion de contenus régionaux dans un contexte international sont deux axes qu'il reste à approfondir. L'autre piste à creuser, c'est à nouveau la télévision mobile mais cette fois dans un contexte 4G pour "mutualiser la distribution de contenus vidéo en mode broadcast".

La PME qui fait vivre aujourd'hui une petite cinquantaine de personnes mise gros sur l'innovation pour assurer sa pérennité. Car selon Richard Lhermitte, VP Sales & Marketing : "Il faut toujours avoir un cran d'avance sur la techno. On veut que l'innovation puisse venir de partout : de la R&D, du marketing, du support. Si c'est intéressant, s'il y a matière à brevet, on y va."

Un anniversaire en musique

Le 22 mai, ENENSYS Technologies fêtera son dixième anniversaire. Pour Régis Le Roux, il est indispensable de "marquer le coup". L'événement se passera à l'Ubu, l'entreprise étant partenaire de l'association Transmusicales. Ce sera vec tous ceux qui, clients, partenaires, fournisseurs, salariés, ont participé à l'aventure.

Et le dirigeant de conclure en considérant ces dix années : "On a derrière nous un redressement spectaculaire et ça, c'est le travail de tous."

L'équipe ENENSYS (en 2013)

Plus sur www.enensys.com

Retour au blog

Ajouter un commentaire