[Le MAG] Dynamixyz leve 450 000 EU et s'implante aux USA

Retour au blog

En levant conjointement 450 000 € auprès de Kima Ventures (Xavier Niel et Jérémie Berrebi), Nestadio Capital (Florent de Kersauson et Bertrand Bégin) et Entrepreneurs Partners la startup entend se déployer en Amérique du Nord.

Créée en 2010 à Rennes, Dynamixyz s'est imposée rapidement sur la scène mondiale de l'animation faciale en 3D (motion capture), technologie d'analyse et de synthèse des expressions du visage 3D pour les reproduire en temps réel sur des personnages virtuels. Un secteur dans lequel 3 à 4 entreprises rivalisent au niveau mondial, dont Dynamixyz « pure challenger » grâce à la précision technologique de sa solution.

Cela lui a déjà valu de signer un clip pour le rappeur Kanye West, de participer au jeu Assasin's Creed développé par Ubisoft Montréal et dernièrement d'avoir pu donner du réalisme à la fillette virtuelle Sweetie de l'ONG Terre des Hommes. La technologie développée par la startup rennaise offre en effet une avancée : retranscrire en temps réel sur un personnage virtuel l'analyse 3D des expressions et mouvements du visage d'un comédien.

Depuis sa création, la solution de Dynamixyz a donc conquis de gros décideurs mondiaux, comme Ubisoft, Audiomotion, Motek, Animatrik, TOEI Digital Center.... « Le succès de Sweetie nous fait rencontrer de plus en plus de gros donneurs d'ordre principalement basés en Amérique du Nord et cette deuxième levée de fonds est destinée à financer l'installation d'un bureau à Los Angeles, explique Gaspard Breton, président de Dynamixyz. Pour travailler sur le marché US, il est indispensable d'être sur place ».

Plus : L'article du Mag sur Dynamixyz Le site de Dynamixyz

Retour au blog

Ajouter un commentaire