Le cloud hybride : l'avenir des DSI / services IT ?

Retour au blog

Le Monde Informatique a réalisé, dans le cadre d’une conférence « Le Cloud Hybride comme accompagnateur vers le Cloud public » une étude sur les enjeux et perspective du Cloud Hybride. Les résultats de l’enquête dévoilés en juillet 2014 révèlent que l’intérêt des DSI / IT et les perspectives ne manquent pas. Plongée au cœur de l’enquête.

Le Cloud Hybride : késako ?

Le Journal du Net révèle qu’il n’y a pas de véritable définition stricte de ce qu’est le Cloud Hybride. Cependant la plupart des définitions ont un point commun : le cloud hybride se présente comme un modèle d’infrastructure IT qui orchestre de façon simultanée un service externe et un service cloud intégré/privé.  

Source image blog vmcloud.fr 

Quelques chiffres ?

Le cloud hybride commence à séduire des entreprises. Aux Etats-Unis, Coca Cola, BMW ou PayPal se sont lancés dans l’aventure. Selon le cabinet Gartner, 50% des grandes entreprises devraient être équipées d’ici 2017. En Europe des grands groupes comme Schneider Electric, Air France, EDF ou Accor comment à s’y intéresser.

Quelles perspectives ?

Le Cloud hybride, comme en témoigne cette enquête, semble constituer une évolution logique et certaines de l’accès aux services cloud dans les années à venir.  En effet cette solution devrait permettre aux entreprises d’avoir une disponibilité et une performance semblable à ce que l’on trouve dans le cloud public, mais avec un contrôle des applications et des données critiques, un atout considérable à l’heure de la sécurité informatique et de la sécurisation des données.

Que révèle l’enquête ?

Le cloud enthousiasme les services informatiques

Le Cloud hybride, bien que notion récente, est clairement identifié par les DSI, services IT. Les résultats de l’enquête tendent à montrer que ce type de cloud est maintenant entré de plain-pied dans le scope des professionnels informatiques. 82% des sondées se disent très intéressées par cette solution. Et cet enthousiasme se traduit dans les projets menées ou prévisionnels puisque 75% ont indiqué mener ou prévoir de mettre un place une solution cloud hybride. Un enthousiasme a tempéré dans la mesure où plus d’1/3 des répondants indique être seulement en phase d’étude, d’exploration. Ce n’est donc pas une réalité tangible pour toutes les entreprises.

Des usages à développer pour façonner le SI de demain

L’enquête montre que dans la réalité le cloud dessert moins de 5% des usages informatiques de l’entreprise pour un peu plus d’une entreprise sur cinq. Une réalité qui confirme sans grande surprise que le cloud privé reste le type de cloud le plus utilisé (60%) car il est traditionnellement un vecteur de confiance sécurisée. Cependant les répondants sont d’accord à 54% pour mettre en place le cloud hybride en 2015 et après. La solution est ainsi perçue comme une tendance de fond qui s’inscrit comme un enjeu clef et qui devrait façonner le SI de demain.  Et le cloud public pâtirait de cette montée en puissance.

Optimiser la qualité de son infrastructure avec le cloud hybride

Interrogés sur leur usages et besoins du cloud hybride, 44% des sondés mettent en avant le fait que le cloud hybride devrait pouvoir répondre à des enjeux de production. Si les bénéficient sont variés, ceux qui ressortent principalement sont la possibilité de garder le contrôle sur les données publics tout en bénéficiant des atouts du cloud public (63%), suivent la capacité à innover, ou encore la performance des temps d’accès. Le cloud hybride est perçu comme un outil d’optimisation qualitative plus que de coûts. 

Des verrous techniques à lever ? 

Dans un dossier consacré au Cloud Hybride, ZDNET identifiait les freins encore nombreux, parmis lesquels des freins technologiques, économiques et d'usages. L'absence de standardisation, la latence et le temps d'échange, la gestion des identités, les questions des licences, les contraintes réglementaires et sécuritaires, le coût encore élevé, ... Le cloud hybride devrait être pour les années à venir encore source d'innovation et de recherche. 

En savoir + 
Retour au blog

Ajouter un commentaire