[Lu pour vous] Piloter le data center face a la nouvelle donne energetique

Retour au blog

Le lu pour vous change de formule et vous propose des exécutive summary de livres blancs publiés sur les thématiques couvertes par le pôle. Aujourd’hui nous vous proposons de plonger au cœur du livre blanc de Bull « Piloter le data center face à la nouvelle donne énergétique », une problématique au cœur des enjeux smart grids pour lesquels Images & Réseaux s’implique.


La gestion de l’énergie et des infrastructures devient un enjeu crucial, notamment pour les data center mais pas seulement. L’espace, l’électricité, les contraintes environnementales, les surcoûts, … autant de contraintes qui mises bout à bout appellent à industrialiser et automatiser de façon intelligente le pilotage d’un data center, on parle de DCIM, Data Center Infrastructure Management. Cette démarche permet d’optimiser tous les éléments du data center, du bâtiment à l’infrastructure informatique. Véritable ERP du data center, sa mise en œuvre ne se résume pas à un déploiement d’outil, c’est un projet de transformation global.

L’énergie un enjeu pour les DSI ?

Les questions environnementales n’ont pas toujours été au cœur des priorités des DSI, et encore moins la question de l’énergie dont le coût était assimilée aux frais généraux de l’entreprise. C’est une époque révolue. La consommation énergétique des systèmes numériques absorbe aujourd’hui plus de 10% de la production mondiale d’électricité et devrait doubler d’ici 10 ans. La consommation électrique d’un data center croît en moyenne de 20% par an. Sans compter sur la hausse rapide des tarifs, sur la raréfaction des énergies fossiles, sur les nouvelles réglementations, …la question de l’énergie est un axe stratégique pour l’entreprise. Et les data center sont de forts consommateurs d’énergie ; Leur gestion doit donc se transformer et s’industrialiser.

Le DCIM, une transformation nécessaire ?

La démarche de DCIM associe les services généraux et la DSI pour aligner tous les composants non IT et IT du data center, du bâtiment aux infrastructures informatiques. Organisation, processus et outils sont ainsi harmoniser pour un pilotage intelligent et industriel. Le DCIM organise le recueil, le partage et l’analyse de l’information (consommation individuelle des postes, paramètres environnementaux,…) il fluidifie la communication, améliore à tous les niveaux le processus de prise de décision en partant d’un principe d’éco-gouvernance et de reporting détaillé.


Crédits illustration ©2010 AC Systems, INC.

Le livre blanc révèle que selon les DSI interrogés par IDC la première cause des incidents provient d’incohérences dans les informations. Avec DCIM, à la manière d’un ERP, les informations sont consolidées, structurées, rationalisées et décloisonnées. De cette façon chacun au sein de l’organisation dispose des mêmes informations au même moment avec la même terminologie. Les capteurs, sondes permettent la collecte des données en temps réel sur la consommation électrique (équipements IT, mais aussi les onduleurs, les climatiseurs, …) et les données environnementales (températures, hydrométrie, …) avec des tableaux de bords en temps réel, une gestion des actifs et un module de « capacity planning ».

Les bénéfices d’une telle démarche s’affichent comme nombreux :

  • Retrouver des marges de manœuvres avec des leviers organisationnels et des dimensionnements qui correspondent aux besoins,
  • Gérer les changements et les interventions en temps réel avec un objectif « zéro downtime » tout en limitant au strict nécessaire les manipulations et la présence humaine,
  • Mettre en œuvre un projet de consolidation, de l’inventaire à l’anticipation des différents scénarios,
  • Mettre l’information à la portée de toutes les parties prenantes de l’entreprise. 
En savoir plus
Retour au blog

Ajouter un commentaire