Projet TEAP : un nouvel outil pour les DSI

Retour au blog

Le projet TEAP est stratégique pour la PME nantaise Obeo. Avec l'aide de partenaires universitaires et industriels, il lui a permis d'étoffer l'un de ses produits phares : Obeo SmartEA. Celui-ci est une plateforme logicielle au service de la transformation des grands systèmes d'information. L'outil est promis à un bel avenir, en France et à l'international.

Dans les structures d'importance – banques, assurances, groupes industriels, grandes administrations – les systèmes d'information atteignent un niveau de complexité inouï : une ribambelle d'applications et bases de données, supportées par quantité de serveurs, distribués sur des sites multiples, le tout interconnecté, accessible de partout et soumis à des contraintes sévères de sécurité.

Pour les directions des systèmes d'information (DSI), c'est un chantier permanent : introductions de nouveaux outils, changements réglementaires, mises à jour du parc matériel et logiciel, évolutions du métier. Un défi de tous les jours qui peut se transformer en casse-tête chaque fois que l'entreprise prend une nouvelle orientation.

S'adapter avec agilité

"L'objectif du projet TEAP", explique Frédéric Madiot, d'Obeo, "c'est de fournir des outils aux DSI. Il s'agit de faire en sorte que le système d'information soit toujours en ligne avec les besoins de l'entreprise et qu'il puisse s'adapter avec agilité aux transformations."

Pour atteindre cet objectif, TEAP s'appuie sur "l'Architecture d'Entreprise". Une démarche qui consiste à décrire et modéliser le système d'information - infrastructure, données, applications, fonctions, etc.

"Il existe déjà des solutions pour décrire et cartographier l'existant," précise Frédéric Madiot. "Mais avec TEAP, nous allons plus loin en proposant des outils, basés sur le standard TOGAF, qui permettent d'obtenir une vue dynamique du système et de ses évolutions."

Le projet a notamment développé deux outils sans équivalents. Le premier permet de fédérer des référentiels, c'est-à-dire d'extraire et de mettre en relation des informations issues de référentiels existants afin de modéliser un système d'information de façon semi-automatique.

Le deuxième offre la possibilité de gérer les trajectoires de transformation. "Lorsqu'un système d'information doit évoluer en profondeur, il faut définir des étapes intermédiaires entre l'architecture d'origine et l'architecture cible. Avec TEAP, nous avons créé l'outil qui permet de dérouler l'ensemble du cycle de transformation de l'architecture selon la méthode TOGAF".

En phase avec le marché

Les disciplines et méthodes dont il est question – Architecture d'Entreprise, urbanisation des systèmes d'information, TOGAF – connaissent un fort développement. L'enjeu pour une DSI : accompagner la stratégie d'entreprise dans le meilleur rapport coûts-qualité-délais. Tous les grands comptes sont potentiellement intéressés, en France comme à l'étranger, et quel que soit le secteur d'activité.

"TEAP est stratégique pour Obéo. Il apporte à notre plateforme Obeo SmartEA des nouvelles fonctionnalités qui la différencient fortement des solutions concurrentes. L'offre d'architecture d'entreprise est l'un des deux axes de développement de notre société."

Le projet TEAP en bref

L'équipe TEAP lors d'une réunion

Retour au blog

Ajouter un commentaire