Entretien avec Patrick Rondet du projet Zewall , laureat des Trophees Loading the future 2012

Retour au blog

Après Fabienne Andro, chef du projet Miriad la semaine passé, c'est à Patrick Rondet chef du projet Zewall lauréat des trophées "Loading the future" de répondre à quelques questions. Retour sur la compétition et sur le projet Zewall, porté par Orange Labs, Le télégramme, Nexcom, Niji, Saooti, ST Ericsson et Telecom Bretagne

Photo : Caroline Ablain

  • Quelles étaient vos motivations à participer aux trophées ?

Le consortium s'est réuni et à juger qu'il fallait concourir, la motivation c'était le concours, la possibilité de montrer notre savoir-faire

  • Comment avez-vous vécu la compétition ?

De façon très stressante, c'était une compétition très relevée, tous les projets auraient pu gagner. On avait décidé de scénariser notre intervention donc on la préparait depuis trois semaines, on a voulu être très professionnel sur le concours.

  • Quelles retombées avez-vous constaté ?

ça nous a apporté énormément de retombées médiatiques, on a parlé de Zewall dans pas mal de journaux et dans la presse économique, c'est un peu retombé depuis mais ça a bossté les équipes.

  • Le fait d'avoir fait une démonstration en direct, ce fut pour vous un pari ou une évidence ? Pensez-vous que cela a eu une influence sur le résultat ?

ça n'a pas été un pari mais une évidence, on avait déjà fait des expérimentations en juillet pendant les tonnerres de Brest et la visite de François Hollande, on savaitque cela fonctionnait, on avait toutes les briques pour réaliser un reportage, on était en condition journalistique, on avait une personne en régie et des journalistes dispersés sur place. Cela a été la genèse de la démonstration des trophées. Les trophées Loading the future ont été un aboutissement, ils nous ont permis de montrer ce que l'on voulait faire avec le projet. Je pense que ça a eu une incidence sur la décision finale, on n'avait pas une démonstration très technique car on a simplement présenté le service mais la démonstration a pu rpouver au jury les retombées techniques du projet, ils ont pu voir le travail qui avait été fait en un an.
  • Et maintenant, quelle suite pour le projet ?

Le projet n'est pas encore terminé, l'objectif était d'étudier la transmission d'images à partir de smartphones sur le réseau 4g en utilisant les nouvelles technologies web. On était au départ parti sur une solution propriétaire en flash, on va amintenant réaliser un service plus enrichi fonctionnant depuis les navigateurs mobiles. La prochaine étape sera une expériementation grand public. Les trophées nous ont également fait prendre conscience que le monde professionel et journalistique nécessitait l'apport d'une régie. On travaille donc sur le concept d'une régie dématerialisée à destinantion du monde professionel et semi-professionel. On a abordé Zewall sous un angle journalistique car il y avait des manques pour réaliser un reportage à partir de smartphone comme on l'a fait, cela nécessite quand même toute une organisation. On est un consortium très soudé, le projet a été monté comme une petite PME, on est une équipe très dynamique et réactive, il n'y a pas de mystère, si l'équipe n'est pas soudée, cela ne peut pas fonctionner. Les trophées sont venus récopmpenser un an de travail.

Vous pouvez en savoir plus sur le projet en consultant sa fiche média ici, et en revoyant la présentation réalisée lors des trophées évoquée pendant l'entretien : 
Retour au blog

Ajouter un commentaire