FI-Content2 : Les futurs usages d'Internet sont developpes en Bretagne

Retour au blog

Débuté en 2011, le programme européen FI-PPP vise à accélérer le développement et l’adoption des technologies qui seront à la base de l’Internet du futur. Le programme a achevé sa première phase qui consistait à définir les scenarios d’usages et à caractériser les enablers nécessaires au déploiement (Generic Enablers et Specific Enablers). La phase 2 débutée en avril de cette année aura pour mission jusqu’en Mars 2015 de valider de valider les enablers issus de la phase 1 par l’intermédiaire de 5 projets d'expérimentations de type « use cases ». FI-Content2 est l’un de ces projets.


Contenus, Media, Inovation d'usage

Sous la responsabilité de Technicolor, il associe 19 partenaires issus 5 pays (Allemagne, France, Suisse, Royaume Uni, Espagne). On retrouve pour la partie bretonne Orange Labs Lannion, Technicolor Rennes et ImaginLab/ Pôle Images & Réseaux. Ce projet développera et expérimentera des applications pour trois domaines en particulier : la télé connectée, les smart city services et les jeux pervasifs. Les partenaires bretons sont particulièrement concernés par la télé connectée à Rennes avec Technicolor, et par les services smart city à Brest avec Orange Labs.

Mettre l’utilisateur au centre du développement du futur internet

ImaginLab sera le terrain d’expérimentation de deux de ces trois domaines en fournissant l’infrastructure réseau et le réseau d’accès nécessaire à la mise en place du service ainsi que les communautés d’utilisateurs qui vont pouvoir évaluer ces services et les enrichir via leurs retours d’expérience. L’utilisateur mis au centre du cycle de développement du service participe pleinement à l’émergence des services de l’Internet du futur.

Une nouvelle expérience TV avec Technicolor

Dans le domaine de la « Social Connected TV », ce sont les laboratoires de Technicolor à Rennes qui seront en pole position. Les travaux portent sur le développement d’applications innovantes, sur tablettes et télévision connectée,  permettant de faciliter la recherche et surtout la découverte de contenus au sein des catalogues de VOD, à l’aide de critères inédits et d’une interface entièrement pensée  dans le but de maximiser l’expérience utilisateur. La personnalisation, l’utilisation des réseaux sociaux et le respect de la vie privée seront également au cœur des réflexions. Une première expérimentation sera menée dès cette fin d’année avec des panélistes de la région (Rennes et Lannion), avec une offre de catalogue VOD commerciale,  afin de valider les concepts et mesurer l’acceptabilité du public.

Ce projet devrait aboutir à l’horizon 2015 sur des process et des best practices en la matière, une meilleure connaissance des souhaits de l’utilisateur final. L’adoption de standards ouverts comme le HbbTV et le HTML 5 permettra dans le domaine de la télévision connectée d’aller au-delà de la fragmentation du marché et d’offrir à un maximum de foyer un très large panel de nouvelles applications et services disponibles.

Le Smart City Guide avec Orange

Les "smart city services" sur lesquels travaille les Orange Labs de Lannion concernent la création d’une plateforme ambitieuse mêlant information en temps réel, réalité augmentée, 3D, ainsi que des volets sociaux de recommandation, partage, contextualisation. Cette plateforme ouverte aux commerçants et aux développeurs offrira grâce aux données géo-localisées de nouvelles expériences aux usagers et permettra de voir et d’expérimenter sa ville d’une nouvelle façon grâce aux données ouvertes et aux contenus générés par les utilisateurs et les professionnels. La création d’une interface ouverte permettra en outre d’aller encore plus loin dans la création de services innovants.


Les points d'intérêts sont géolocalisés et l'utilisateurs peut accéder à des informations détaillées les concernants. Il reçoit des recommandations lui permettant de repérer de nouveaux points d'intérêts, pour faciliter ses déplacements et échanger facilement.

La dernière phase du programme FI-PPP, qui s’ouvrira au printemps 2014 aura pour but de développer et d’ouvrir l’écosystème aux PME et aux développeurs Web, en s’appuyant sur le travail réalisé durant les deux premières phases.

credit images : mediafi.org
capture d'écran : Orange Labs 

Retour au blog

Ajouter un commentaire