La cybersecurite bientot dans tous les cursus de formation TIC

Retour au blog

Intégrer une composante cybersécurité à toutes les formations supérieures en informatique, tel est l'objectif du projet "CyberEdu" mené par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Le projet a donné lieu à un appel d'offres national pour développer des contenus et guides pédagogiques. Et c'est un consortium associant l'Université européenne de Bretagne (UEB) à Orange qui l'a remporté. Orange et Télécom Bretagne assurent respectivement la maîtrise d’œuvre et le pilotage scientifique du projet.

"La chaîne de l'information est un tout dans lequel le cyber-attaquant cherche une faille. Tout le monde, depuis le concepteur de logiciel jusqu'à l'utilisateur est concerné. Si l'un des maillons de la chaîne n'adopte pas les bonnes pratiques, c'est lui qui introduira une faille de sécurité."

Celui qui s'exprime ainsi s'appelle Frédéric Cuppens. Enseignant-chercheur à Télécom Bretagne, il est parmi les principaux contributeurs de la proposition retenue par l'ANSSI. Pour lui, le projet CyberEdu vient combler un manque. "Il existe plusieurs formations d'experts en cybersécurité, notamment ici, en Bretagne. Par contre, les formations non spécialisées n'abordent pas du tout le sujet. L'objectif, c'est que n'importe quel ingénieur en informatique possède des bases en cybersécurité et qu'il soit vigilant dans sa vie professionnelle de tous les jours."

Pour y parvenir, le consortium développera du contenu pédagogique et, surtout, trois guides destinés aux enseignants non spécialistes de la cybersécurité dans trois disciplines : le développement logiciel, les systèmes d'exploitation, les réseaux. "L'idée, c'est que l'enseignant profite de ces guides pour injecter de la cybersécurité dans les cours existants."

Le résultat d'une coopération avancée

Le gain de l'appel d'offres est le résultat d'une mobilisation collective de la filière cybersécurité bretonne, puisque six partenaires académiques sont réunis à travers l'UEB. Ce sont trois universités - l’Université de Rennes 1, l’Université de Bretagne Occidentale (UBO), l’Université de Bretagne Sud (UBS) - et trois écoles d'ingénieurs : Télécom Bretagne, qui assure le pilotage scientifique du projet, l'INSA de Rennes et l'ENS Rennes. À leurs côtés, Orange Cyberdéfense, composante d'Orange Business Services, apporte une vision industrielle de la formation et ses compétences en maîtrise d'œuvre.

Gouenou Coatrieux, également enseignant chercheur à Télécom Bretagne et impliqué dans le projet CyberEdu, estime que ce qui a joué en faveur de l'équipe de partenaires est sa capacité à couvrir "toutes les dimensions de la sécurité aux niveaux logiciels, systèmes et réseaux". Il met également en avant les travaux de recherche sur ces différents sujets qui ont pour effet de "renforcer l'expertise".

La rédaction des documents et guides pédagogiques durera un an, jusqu'en juillet 2015. "La coopération autour du projet CyberEdu témoigne de la volonté de travailler ensemble de tous les acteurs. En cela, notre mission s'inscrit parfaitement dans la dynamique du Pôle d'excellence cyber*", conclut Frédéric Cuppens.


(*) Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé en février 2014 la constitution en Bretagne d'un Pôle d'excellence cyber chargé de développer sur le territoire la formation, la recherche et le tissu industriel sur les thématiques de la cybersécurité et de la cyberdéfense, au profit du ministère de la Défense et de la communauté nationale de cyberdéfense, avec une portée nationale et internationale.

Retour au blog

Ajouter un commentaire