Le Web2day veut se placer a l'echelle internationale

Retour au blog

Le rendez-vous du numérique à Nantes est de retour pour une cinquième édition. Le programme sera une nouvelle fois riche et varié, avec de nombreux formats différents. La preuve d’une volonté de grandir et de s’affirmer comme un évènement incontournable.

« Le festival du numérique de l'Ouest », voilà comment Magali Olivier, chef de projet chez Atlantic 2.0, définit le Web2day. Cet événement se déroulera les 16 et 17 mai prochain à Nantes. Organisé depuis 2009, il se veut « une vitrine du dynamisme numérique local », cherchant à attirer un public « d’experts ». Pour sa cinquième édition, se sont ainsi 43 conférences et débats qui sont organisés, animés par 80 intervenants. Au programme, des sujets aussi variés que le management 2.0, les réseaux sociaux pro ou le e-business. L’objectif est clair : « aborder les thématiques qui font l'actualité du web ». Et cela ne passe pas que par les conférences. Un concours de Startups est par exemple organisé, pour valoriser des projets émergents. Un espace showroom permettra également de voir des démonstrations d’objets connectés et de les tester. Enfin, des temps plus informels allieront musique et arts numériques. A travers ce dernier type de rendez-vous, le Web2day cherche à élargir son public, composé avant tout d’entrepreneurs. Ils composaient en effet la moitié du cortège de 800 visiteurs accueillis à Stereolux en 2012.

Un South by Southwest à l'échelle française ?

Pour le cluster d’entreprises nantaises Atlantic 2.0, l’enjeu est de positionner l’événement comme le « 2ème event web de France » derrière Le Web. Il a bien été aidé en cela par la visite l’année dernière de Fleur Pellerin, alors fraichement nommée Ministre en charge de l’économie numérique. C'est aussi l'occasion de montrer qu’il se passe des choses dans l'ouest tout au long de l’année. Dans ce domaine, Nantes cherche à se mettre en avant, avec des projets comme le quartier de la création. Ce temps fort est donc avant tout l’occasion de donner un coup de projecteur sur la ville. L’association cherche aussi à « faire vivre Nantes au rythme du Web2day pendant une semaine » d'après Magali Ollivier. Pour cela, elle peut compter sur les « lieux emblématiques » de la cité, comme les machines de l’île. A terme, le but n’est d’ailleurs pas de se limiter au niveau national, mais d’apparaître « sur la scène des événements internationaux » à la manière d’un « South by Southwest à l'échelle française ». Une ambition osée, car il reste encore du chemin à parcourir avant d'atteindre les 24 000 participants du festival américain.

Concours : Des places à gagner pour le Web2day ! Pour ce faire, envoyer un message à team@lacantine-rennes.net En indiquant votre nom, prénom et coordonnées téléphoniques.

Retour au blog

Ajouter un commentaire