Lu Pour Vous : la 4k

Retour au blog

Lu Pour Vous change de formule et de périodicité pour coller au plus prêt des tendances marchés et innovations liées aux secteurs d'activités de nos membres. Une périodicité plus soutenue pour un maximum de réactivité !  Nous vous proposons aujourd'hui un arrêt sur image sur la 4k et tout ce qui s'est dit récemment dans la presse nationale et internationale sur le sujet.

La 4K ou Ultra HD est le futur standard en terme de format d'image numérique qui permet une augmentation de la définition et de la résolution de l'image. Du côté des fabricants, on voit cette technologie comme une aubaine pour faire renouveler le parc de téléviseurs installé dans les foyers. Après la débandade de la 3D qui n’a jamais vraiment réussi à convaincre le grand public, l’ultra HD pourrait être l’innovation technologique relançant la croissance du secteur. Concrètement, la 4k permet des résolutions de 4096x2160 et afficherait en 2160p (contre 1080p pour la HD actuelle). Mais une augmentation de la résolution signifie une augmentation de la bande passante nécessaire pour diffuser les contenus en Ultra HD. Alors que la HD actuelle demande un débit de 12Mbps environs, l'ultra HD elle demande un débit de plus de 30Mbps, ce qui pourrait poser des problèmes de compatibilité avec les réseaux actuels. C'est dans ce contexte qu'été développé le codec HEV-C récemment officiellement standardisé par l'International Telecommunications Union. Il permet de diminuer considérablement le besoin de bande passante sans perte de qualité. La France et les acteurs du projet 4 EVER labellisé par Images & Réseaux  ont même été salué internationalement pour leur apport dans ce domaine.

Le premier effet visible de la HD sera d'agrandir la taille des téléviseurs, à l’heure actuelle, la taille standard se situe entre 80 et 140 cm, l’ultra HD permettrait de par l’augmentation de la résolution d’augmenter considérablement ce chiffre sans perte de qualité comme en témoignent les modèles de 200 cm de diagonale environs présentés lors des récents salons par Sony, LG ou encore Panasonic :

une télévison d'une diagonale de 3 mètres développée par Microsoft et Samsung

Michel Corriou, responsable développement pour Images & Réseaux était présent au CES de Las Vegas en janvier dernier où il avait pu observer toutes les tendances en matière de 4k, ses comptes-rendus sont à lire sur le blog d'imaginLab :

Il n’y a pas que du côté des téléviseurs que l’on regarde l’Ultra HD avec intérêt, les fabricants d’appareils électroniques seraient déjà en pleine prospection pour obtenir des affichages UHD que l’on pourrait retrouver sur des tablettes ou des laptops :

Une des clés du succès de l’ultra HD pourrait venir des prochaines générations de consoles de Microsoft et Sony prévue pour cette année et qui devrait sans surprise être compatible avec l’ultra HD. Elles devraient peser lourd dans la balance sachant que les générations de consoles actuelles se sont vendues à plus de 70 millions d’exemplaires chacune depuis leurs sorties en 2006

Mais tout le monde n’est pas aussi enthousiaste à propos de la 4k, et des questions se posent. Véritable évolution technologique ou argument commercial, le site Cnet se pose la question. Carlton Bale ingénieur et blogueur s'est lui demandé à quelle distance fallait-il être de la télévision pour pleinement apprécier les différences de résolutions :

Il apparaît que pour un téléviseur d'une diagonale de 55 pouces la distance pour réellement bénéficier de la 4k est de 91 centimètres (3 feet)

 

Le public voudra-t-il vraiment des écrans avec des diagonales de près de deux mètres ? Verra-t-il réellement l’intérêt de l’Ultra HD alors que l’évolution en qualité reste moins impressionnant que le passage de la SD à la HD. Répondre à ces questions sera un des objectifs de la retransmission en ultra HD de l’opéra la Traviata à Rennes le 4 juin prochain dont Images & Réseaux est partenaire aux côtés de Technicolor et Orange Labs. Ce premier contact avec le grand public permettra en effet d’évaluer l’impact des de cette technologie sur les utilisateurs.

Il faudra éviter les erreurs commises avec la 3D comme le souligne Paul Gray, le directeur de la branche European TV de DisplaySearch. Le manque de contenus de qualité a tué cette technologie dans l'oeuf selon lui, en entrainant un manque de plus-value palpable pour les consommateurs.

Du côté des constructeurs, Sony est indéniablement un des acteurs les plus actifs sur le marché naissant de la 4 k, des caméras aux téléviseurs tablettes et smartphones en passant par la production de contenus, la firme nippone est présente à tous les niveaux et multiplie les annonces. La prochaine expérimentation en date sera lors du tournoi de Tennis de Wimbledon le 24 juin prochain, un partenariat a été passé avec la BBC pour la captation et la diffusion des matches en 4k.

Sony a également annoncé lors du salon du Nab  un partenariat avec la FIFA pour la captation en Ultra HD de l’ensemble des matches de la prochaine coupe du monde de football au Brésil en 2014. Un premier test doit être effectué lors de la coupe des confédérations le 6 juin prochain.

Du côté des contenus, on se prépare également au passage à la 4k, Sony Pictures, la filiale production de Sony a annoncé vouloir produire de 3 à 5 pilots pour la télévision en 4 k dès cette année.

Netflix, le géant américain du streaming est aussi de la partie et a déclaré par l’intermédiaire de son chief product officer Neil Hunt que l’ultra HD devrait être disponible en streaming d’ici un ou deux ans. Mieux encore, la dernière série produite par Netflix, « House of Cards » a entièrement été tournée en 4k et pourrait être proposée aux utilisateurs disposant de l’équipement adéquat dès cette année

Le Japon annonce des dates de disponibilité similaire pour l’arrivée de la 4k sur son territoire. Le diffuseur national NHK débutera les retransmissions en 4k dès 2014 par diffusion satellite uniquement dans un premier temps.

Retour au blog

Ajouter un commentaire