[Lu pour vous] Le barometre Ville numerique de Syntec

Retour au blog

Lu pour vous est de retour cette semaine. Images & Réseaux décortique pour vous les études, livres blancs et autre publications en lien avec les thématiques du pôle et vous en propose une lecture. Aujourd’hui nous vous proposons un état des lieux de la « Ville numérique » . Avec l’émergence des NTIC, on assiste à des modifications dans le fonctionnement des villes tant sur le plan économique et social que sur le plan environnemental. En devenant des écosystèmes sophistiqués, les villes misent sur l’efficacité de systèmes en corrélation, afin de contribuer à leur propre développement économique et social. Cette étude a été réalisée par Syntec numérique auprès de  villes et agglomérations, de plus de 50 000 habitants, qui composent le territoire français. L’analyse s’oriente sur les motivations des villes à mettre en place des projets numériques et à identifier les projets et réalisations mis en œuvre jusqu’à présent.

Des participants hétéroclites et acteurs du développement numérique sur le territoire

Dans cette étude réalisée par la chambre professionnelle des métiers du numérique, Syntec Numérique et quatre étudiants du Master Stratégies Territoriales et Urbaines (STU) de Sciences Po, plusieurs acteurs ont été mis à contribution dont :

-  5 intercommunalités
- 13 communes
- 6 participations conjointes entre une commune et une intercommunalité
- Et 14 collectivités de plus de 100 000 habitants

Carte des villes participantes à l’étude

Un développement numérique marqué par plusieurs objectifs

À travers le numérique, ces villes se fixent plusieurs objectifs qui sont principalement la qualité de service proposée aux administrés et la bonne gestion. Viennent ensuite l’attractivité et enfin le développement durable qui représentent des objectifs plus fluctuants.

Des projets pour les villes

À travers, le graphique ci-dessous, on constate que les villes favorisent les projets liés aux transports et à la mobilité, aux loisirs et à la culture ainsi que l’e-citoyen et l’e-gouvernement, tandis qu’ils sont moins nombreux en ce qui concerne l’énergie, le développement économique et la sécurité/sûreté/ protection des citoyens.

Cependant, les domaines du développement économique, de la sécurité, de la santé et du social ont plus de projets réalisés malgré le fait qu’ils soient moins nombreux. Les domaines Loisirs/Culture et E-citoyen/E-gouvernement bénéficient également d’un bon ratio de projets réalisés.

Les villes désirent  réaliser des projets d’envergure tels que les smart grids et l’open data. Elles portent aussi leur attention sur les projets liés à l’éducation (Espace numérique de travail (ENT)) ainsi qu’aux problématiques de stationnement et enjeux environnementaux. L’Utilisation des NTIC dans l’administration et dans la communication avec les citoyens, la promotion de la collectivité et de son patrimoine culturel ainsi que le développement de l’attraction des entreprises innovantes sont des projets largement entrepris par les agglomérations.

Pour plus d'informations
Pour aller plus loin

Retour au blog

Ajouter un commentaire