Lu pour vous : Le big data

Retour au blog

Nouveau Lu pour Vous sur le big data qui fait l'objet de la Technoférence #7 : Big data et Web semantic. Entre révolution pour l’entreprise et intrusion dans la vie privée, cette technologie est considérée comme la troisième étape de la révolution de l’information. Dans l’article qui suit l’auteur explique les conséquences du big data en faisant un parallèle avec les trois révolutions industrielles.

Aujourd’hui, le rôle du big data est de recueillir les données, la seconde étape c’est de développer des outil qui aide à l’analyse de cette masse de données, enfin il faut savoir donner du sens à ces données pour créer la connaissance. Le big data étant un enjeu majeur des prochaines années, il est urgent de former des étudiants à cette problématique. C’est ce que fait IBM avec le programme « Analytics Talent Assessment » lancé aux Etats-Unis et la formation big data disponible depuis octobre 2013 à HEC Paris.

De plus ce thème a été retenu par Anne Lauvergeon pour le concours mondial d’innovation, un appel à projet lancé dans le cadre de la mission Innovation 2030. Une initiative ouverte à tous types d’entreprises de tous pays. 300 millions d’euros seront mobilisés pour financer les projets.

Une opportunité pour les entreprises :

Le big data montre l’étendue de son potentiel à travers des exemples pratiques en entreprise lors du forum « Algorithmus ». General Electric ou encore Coop ont notamment présenté leur approche du big data et n’en retire que des avantages.

Les big data transforment aussi les métiers du marketing. Grâce à la masse de donnée que l’on dispose sur un client : réseaux sociaux, applications, plate-formes publicitaire ou encore celles des outils CRM, nous avons une vison beaucoup plus claire du client en tant qu’individu. La segmentation est beaucoup plus précise les méthodes de marketing s’améliorent.

C’est pour étudier les comportements des consommateurs à l’aide de leur données que Orange Business Service (OBS) lance son outil « Flux Vision » qui permettra aux acteurs publics et privées opérant dans les domaines du trafic routier, du tourisme ou du commerce pourront analyser les données en temps réel.

Les dépenses IT dans le big data devraient atteindre 14 milliards de dollars pour l’année 2014 ce qui le placera donc parmi les grosses dépenses IT en entreprise.

Un risque pour la vie privée :

Eldorado pour les uns, fin de la vie privée pour les autres. L’accumulation et le stockage de toutes ces données récoltées grâce à nos téléphones et aux réseaux sociaux, entre autre, permet de retracer le parcourt de chacun et de définir une emprunte propre à chaque personne.

Le big data souvent assimilé à « big brother » arrive en France notamment car il ne sera plus nécessaire d’avoir une autorisation judiciaire pour consulter les données personnelles récoltées pour chaque personne.

Big Data et santé :

Le Big Data a aussi fait des remous dans le  domaine de médecine, pour plus d’informations, vous pouvez consulter le Lu pour Vous qui y est consacré.

 

Retour au blog

Ajouter un commentaire