Lu Pour Vous : Les Smart Grids

Retour au blog

Les smart grids sont le résultat de la convergence des technologies informatiques et du réseau de distribution électrique en vue d’optimiser la production, la distribution et la consommation d’électricité. Les smart grids sont identifiées comme une solution d’avenir pour la gestion de l’énergie et sont considérées comme un des piliers de la prochaine révolution industrielle notamment par l’économiste Jeremy Rifkin qui avait abordé le sujet lors de son passage à Rennes en octobre dernier.

Ces réseaux intelligents recueillent  directement les d’informations telles que la consommation en temps réel, les pannes de courants et volume d’électricité disponible et s’y adaptent de manière autonome de façon à optimiser la consommation et la production d’énergie :

Les smart grids représentent une véritable révolution dans la façon de distribuer l'énergie. Mais selon le sociologue Stéphane Hugon, cette révolution ne s'imposera pas à coup de réglementations, le consommateur devra être intégré et se sentir impliqué au processus en développant une argumentation moins rationnelle, plus axé sur une logique de crédibilité et de confiance.

La région Vendéenne est la première en France à lancer une expérimentation à une échelle départementale. Elle a lancé le 28 juin dernier son projet de Smart Grid issu des investissements d’avenir de 2011.

Au centre des smart grid se trouvent les compteurs électriques intelligents. La France a pris du retard sur le sujet, mais un appel d’offre devrait être lancé ce mois-ci. Il concerne le compteur intelligent baptisé Linky. De nombreux fabricants attendent le feu vert du gouvernement pur se lancer.

le compteur intelligent Linky

Ces compteurs sont la pierre angulaire des réseaux électriques intelligents. Ils peuvent faire remonter des informations directement aux fournisseurs d’énergie et de par exemple facturer l’utilisateur sur sa consommation exacte. ERDF et ST Micoelectronics testeront la mise en place de ses compteurs dans un millier de foyers toulousains

Sur le plan international, La Floride s’est dotée d’une smart grid. Un projet qui a 800 millions de dollars. Il a permis des pannes de courants moins fréquents et plus courtes et a fait faire des économies aux habitants. Autre point majeur, les réseaux électriques sont bien plus aptes à résister aux tempêtes que les réseaux d’électricité conventionnels, un argument de poids pour un Etat comme la Floride habitués aux tempêtes tropicales et ouragans. Ce projet a vu le jour par le biais du « Revovery Act » une initiative de modernisation du réseau électrique par le gouvernement américain lancé en 2009. Sur le plan technique, le réseau se compose de 4.5 millions de compteurs intelligents installés au domicile des particuliers comme dans les bâtiments des services publics et de production d’énergie. Les gens sont désormais capable de suivre leur consommation énergétique en temps réel via un site Web et identifier d’éventuelles anomalies dans leur réseau électrique.

La Californie remplace elle aussi un à un, maison par maison les compteurs électriques par des compteurs intelligents, en y ajoutant des points d’accès Wi-Fi gratuit.

La chine elle aussi expérimente les smart grids. Elle y voit une façon de rendre sa distribution d’électricité plus fiable et performante et pourrait profiter de l’occasion pour apporter des réseaux internet à haut débit ainsi que le téléphone et la télévision dans les régions les plus reculées du pays. Environ 86 000 localités ont déjà été raccordée au réseau, et s’il en venait à se généraliser dans tout le pays, la facture pourrait s’élever à plus de 2 milliards de dollars.  Comme à son habitude, la Chine fait dans la démesure et prévoie de dépenser près de 100 milliards de dollars sur le sujet et vise une pénétration de 100% de son réseau pour l’année 2015. Les compagnies chinoises comme Huawei et ZTE bénéficieront bien entendu de ce marché juteux mais des entreprises occidentales comme Qualcomm et Broadcom pourraient aussi se joindre à elles.

L’une des conséquences des smart grids en général et de l’arrivée de compteurs intelligents dans les foyers en particulier va être la somme d’informations que les fournisseurs d’énergie vont devoir traiter selon Jeff Taft spécialiste des Smart grids pour Cisco Systems,  on ne parle pas simplement d’un doublement ou d’un triplement de la quantité d’information à traiter, mais d’un ordre de grandeur qui pourrait être beaucoup plus important. S’il s’avère relativement facile d’équiper les maisons en compteurs intelligents traiter toutes les données de manière intelligente va se révéler être un véritable challenge

Le MIT travaille déjà à l’élaboration d’algorithmes capables de repérer et d’éliminer les erreurs dans le réseau. Les premiers tests se sont révélés concluent éliminant 99% des erreurs pouvant entrainer des fluctuations ou des pannes de courant. Une des grandes réussites réside dans la vitesse de traitement, l’algorithme n’ayant eu besoin que de 10 minutes pour parvenir à ce résultat.

crédit photo : LeMonde.fr

Retour au blog

Ajouter un commentaire