OuestMedialab : 10 projets pour comprendre le cluster

Retour au blog

L’association de médias basée à Nantes met progressivement en place ses actions. Elles étaient présentées à la Cantine numérique le jeudi 3 octobre 2013. Une bonne manière de comprendre le fonctionnement du cluster et son intérêt pour les entreprises. Programmes de formations, évènements autour des données, sites d’information mutualisés entre médias, voici quelques unes des actions menées par le cluster OuestMédialab (OML). Constituée officiellement avec ses nouveaux statuts depuis le 10 septembre 2013, l’association n’a en effet pas attendu cette date pour commencer son activité. Impulser, stimuler, sans forcément être toujours à la barre, telle est la philosophie de la structure, menée notamment par Julien Kostrèche et Philippe Roux. A chaque fois la méthode est la même : la mise en place d’un groupe de travail, ouvert à tous les membres qui le souhaitent, et qui reste accessible à tout moment. Tour d’horizon de ces différentes pépites :

1- Le Hyblab

Probablement le plus emblématique et le plus médiatisé des évènements. Le principe est simple : faire collaborer des étudiants de filières différentes (journaliste, développeurs, graphiste) pour aboutir à des data-visualisations, diffusées ensuite par des médias. Une nouvelle édition est en préparation pour 2014, qui ne sera pas limitée cette fois aux données autour de l’Ile de Nantes. Les projets devraient en revanche fleurir autour des élections municipales. Une édition spécifiquement rennaise est à l’étude pour l’horizon 2015.

2- Storycode

L’idée de ce projet est de proposer 48h non stop d’ateliers pour créer des projets de contenus transmédia. A la manière des startup week-end, l’idée est de regrouper des compétences dans un même lieu pour travailler de façon très active sur un temps resserré. Après une première édition française à Paris, OML souhaite organiser une édition rennaise en début 2014, en lien avec la Cantine de Rennes, après un apéro transmédia à Nantes au début de cette année.

3- Datasport

Il s’agit d’un travail de traitement de données sportives par une cinquantaine d’étudiants, sur 2 jours en avril 2014. Un projet proposé par l’Université de Nantes. Comme le Hyblab les contenus seront réutilisés par des médias.

4- Mine d’info

Ce projet technologique regroupe des médias indépendants nantais. Le but est d’agréger les données autour de leurs contenus avec une base de donnée mutualiséeet contextualisée. Ces contenus peuvent ensuite être réutilisés et exportés. Le projet doit voir le jour sous 2 mois.

5- Journal à la carte

Comme son nom l’indique, le principe est de proposer un journal en fonction du profil de l’utilisateur, de façon automatique, sans passer par une sélection de sujets. Le projet est encore au stade du groupe de travail mais est déjà beaucoup traité à l’étranger.

6- Social Newsroom

C’est l’idée d’une rédaction ouverteet contributive, à la manière de ce que propose le Guardian, qui met par exemple en place une social newslist. N’importe quel lecteur peut ainsi voir sur quoi chaque journaliste travaille et le solliciter. Reste à définir dans ce cadre quoi mettre en place et comment.

7- Montée en compétence

Plus qu’un projet, il s’agit d’un véritable axe de développement pour OuestMédialab. L’idée n’est pas juste de faire de la formation modulaire mais plutôt de se former au coup par coup en fonction des besoins que nécessite les projets. Il en découle une série d’ateliersorganisés par le cluster.

8- Modèles économiques

Là aussi une thématique structurante de l’association car il y a plusieurs pistes. Un groupe de réflexion souhaite ainsi sortir dans les 3 mois des projets à mettre en œuvre en moins d’un trimestre. D’autres personnes travaillent sur la monétisation des contenusavec un outil commun de paywall, mais aussi de vente à l’unité, de contenus financés ou encore une plateforme locale d’enchères en ligne. En se regroupant les médias gagnent ainsi en visibilité et démultiplient les coûts de production.

9- Le Mag Transmédia

Comme l’indique les points ci-dessus, le Médialab est déjà très actif. Il faut donc pouvoir rendre compte de ce qui se passe dans le cluster. D’où la réflexion autour d’un magazine qui pourrait se nourrir des contenus des uns et des autres, mais aussi valoriser OuestMédialab.

10- Éducation aux médias numériques

Dernier champs mais non des moindres, celui de l’éducation. Pour l’instant, l’idée est de s’inscrire dans un plan d’actions éducatives avec l’appui de structures issues de l’éducation populaire. Le podcast de la conférence :

La présentation :


Plus : Le site de OuestMédialab

Article original paru sur le site du Mag Numérique rennais

Retour au blog

Ajouter un commentaire