Retour reunion d'information "Proposers Day 5G PPP"

Retour au blog

Organisé par SYSTEMATIC Paris-Region, en collaboration avec Cap Digital, Images et Réseaux, Minalogic et Solutions Communicantes Sécurisée, le workshop pour le 5G-PPP s’est tenu mardi 17 juin 2014 de 9h à 13h dans les locaux de l’EIT ICT Labs à Paris, et dans ceux d’Images et Réseaux à Rennes en visioconférence. Plus de quarante personnes se sont réunies pour discuter des opportunités offertes par l’appel à projets d’Horizon 2020 dédié à la 5G.

Vers une "équipe de France pour répondre à l'appel"


Le Partenariat public privé a pour objectif de fournir des architectures, des technologies, des solutions et des standards pour les infrastructures de communication ubiquitaire de la prochaine décennie. Il ne faut donc pas traduire 5G comme la suite de la 4G mais bien plus la mise en place de nouvelles architectures alliant fixe et mobile, Broadband et Broadcast, cloud, optique, virtualisation etc... 

Les thèmes de ce premier appel à projet :

  1. 5G wireless system design
  2. 5G Air interface
  3. 5G for massive MTC
  4. 5G mmwave Air interface
  5. 5G HW/SW platform
  6. Novel radio system architecture
  7. backhaul/fronthaul integration
  8. 5G holisitc network architecture
  9. Enabling techonologies unified control
  10. 5G services E2E brokering and delivery
  11. Cognitive network management
  12. SLM & metrics for QoS/QoE
  13. 5G network security and integrity
  14. Virtual network platforms
  15. Service program and orchestration
  16. Multi domain SW networks

La réponse au PPP 5G fait d’ailleurs partie des actions prioritaires du plan industriel « Souveraineté Télécom ». Comme nous le disait Thierry Evanno lors de son interview, le plan pense notamment à la construction d’une « équipe de France 5G » pour répondre à l’appel.

Voir la présentation d’ouverture de Systematic

Didier Bourse, d’Alcatel Lucent Labs (société membre de l’Association 5G-PPP),  a ouvert la réunion par une présentation du modèle pré-structuré 5G PPP (Voir la présentation), puis 18 intervenants ont « pitché » sur leurs compétences techniques et/ou leurs idées de projets

Les compétences techniques et idées présentées le 17 juin

SIMPULSE : La société Simpulse créée a pour ambition d'accélérer la conception des nouveaux systèmes de communication haut débit dans les domaines de la téléphonie mobile, de la télévision numérique, de l'internet sans fil et des communications sécurisées et spatiales. Voir la présentation

Green Communication est le résultat de six années de recherche universitaire dans le domaine de la qualité de service des réseaux mesh. Sa technologie très innovante répond de façon économique et efficace au besoin de couverture Wi-Fi des lieux publics et très fréquentés. Voir la présentation

IETR (Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes) est un laboratoire public qui regroupe des équipes de recherche venant de : CNRS (INSIS) Université de Rennes 1 INSA de Rennes Supélec campus de Rennes Université de Nantes. Parmi les 5 départements de recherche, 3 sont particulièrement intéressés par la 5G PPP : Antenne & Dispositifs Hyperfréquences, Communication et propagation, Localisation & Télédétection. Voir la présentation

E-Blink : La technologie brevetée Wireless Fronthaul d’EBlink permet aux opérateurs mobiles de s’affranchir des dernières centaines de mètres de fibre, qui sont coûteuses. Elle répond ainsi à la transformation des architectures télécoms actuelles vers des architectures plus de plus en plus centralisées. Elle permet une évolution par étape vers le Cloud RAN. La technologie Wireless Fronthaul est considérée comme  essentielle au développement des « Small Cells », pour assurer la couverture et les débits nécessaires. Voir la présentation

Institut Mines Telecom/ Telecom ParisTech : Les activités de recherche sont menées dans les laboratoires des écoles de l’Institut Mines-Télécom, organisées au sein de centres ou départements d’enseignement et de recherche. Elles s’inscrivent pour la plupart dans le cadre d’Unité mixte de recherche (UMR) avec comme partenaires le CEA, le CNRS, l’INRIA, l’Institut Curie, l’INSERM et des universités. Elles sont conduites en relation étroite avec les entreprises. C’est le département Network and Computer Science qui a présenté son intérêt au cours de la réunion. Voir la présentation

Supelec : Les activités de recherche de Supelec se découpe en 7 grands domaines : Automatique, Signaux et Statistiques, Informatique et réseaux, Télécom, Electromagnétisme, Microélectronique et photonique, Energie. Tous ces domaines sont fortement reliés, les Sciences des Systèmes étant au cœur de leurs interactions.  Voir la présentation

Lors de la réunion, Supelec a exposé le projet PALPE : Power Amplifier Linearization for upgraded Performances and Efficiency. Voir la présentation

UPMC, LIP et PHARE se sont associer pour présenter comment le codage réseaux peut aider les réseaux 5G à être plus vert. Voir la présentation

Telecom Bretagne : L’IRISA (Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires), créée en 1975, est une unité mixte de recherche en informatique, en traitement du signal et des images et en robotique. Voir la présentation

Montimage : L'outil de monitorage de Montimage MMT permet de capturer et d’analyser le trafic du réseau. Il permet non seulement de vérifier en temps-réel des propriétés fonctionnelles et de sécurité des flux de communication analysées mais aussi d'intégrer des algorithmes d’auto apprentissage (Machine Learning) pour analyser différents flux de données, notamment pour les classifier par application, détecter des comportements non-prévus ou des failles de sécurité, etc. Le but est de disposer des sondes réseaux distribués pour garantir la sécurité multi-niveaux (defense-in-depth) d'un système critique. Voir la présentation

BYO Networks : Le Téléphone, l'Internet, le Réseau Local, les services communicants : toutes ces technologies convergent, mais les interlocuteurs sont de plus en plus nombreux pour des services dont les performances, la disponibilité et la fiabilité ne sont jamais garanties. BYO Networks propose une solution qui permet d’améliorer la productivité et réduire les coûts. Voir la présentation

CEA Saclay Nano-INNOV : Réunir dans une démarche interdisciplinaire des talents complémentaires pour concevoir et développer les systèmes du futur, telle est la vocation du nouveau Centre d’intégration Nano-INNOV. Voir la présentation

VitruOR CC : A partir d’une technologie développée par l’Université du Québec à Montréal et l’Université Pierre et Marie Curie – Paris 6, VIRTUOR commercialise des équipements de réseaux virtuels (routeur virtuel IPv4 ou IPv6, Label Switch Router, points d’accès virtuels (Wi-Fi), serveur SIP virtuel, PBX virtuel, etc.). La technologie VIRTUOR permet le déploiement et le déplacement à la volée de multiples instances de machines virtuelles sur les équipements physiques du réseau tout en offrant des propriétés d’étanchéité entre chaque instance virtuelle. Voir la présentation

Logilab développe des logiciels, et propose du conseil et des formations de haut niveau dans les domaines de l'informatique scientifique et du web sémantique, en utilisant des outils et méthodes agiles. Voir la présentation

6Wind a développé  6WINDGate, un logiciel de traitement de paquets haute performance permettant d’utiliser de façon optimale les processeurs multi-cœurs. Voir la présentation

MobiquiThings est le 1er opérateur mobile 100% dédié aux objets connectés. Voir la présentation

Telecom Sud Paris, département RS2M : Le département Réseaux et Services Multimédia Mobiles fédère les activités d’enseignement et de recherche dans le domaine des réseaux et services multimédia mobiles au sein de Telecom SudParis. Voir la présentation

Telecom ParisTech, département informatique et réseaux : Ce département couvre l’ensemble des domaines de l’informatique correspondant à l’étude des infrastructures, des systèmes et des réseaux numériques. L’activité de recherche du département se situe dans le contexte de la convergence des télécommunications, de l’informatique et de l’audiovisuel, dans le cadre général de l’émergence de la société de l’information, de la connaissance, de la communication et du calcul. Voir la présentation

Tous acteurs français de la 5G sont très vivement encouragés à s’inscrire au Brokerage Service de la plateforme 5G-PPP afin de se rendre visible et trouver des partenaires pour monter et/ou être inclus dans des projets.

Retour au blog

Ajouter un commentaire