Images & Reseaux 2015-2018 : Vincent Marcatte reelu president

Retour au blog

En route vers la société numérique ! L'assemblée générale Images & Réseaux du 25 novembre à Nantes a désigné l'équipe d'administrateurs qui conduira le pôle de compétitivité pour les trois années à venir. Celle-ci a réélu à sa tête Vincent Marcatté, qui a pour ambition de faire d'Images & Réseaux le catalyseur de la société numérique en construction. Découvrez la liste des nouveaux administrateurs, ainsi que les noms des trois premières entreprises bénéficiaires du Pass French Tech dévoilés à l'occasion.

L'assemblée générale élective, qui se tenait pour la première fois à Nantes, à la Cité des congrès, commençait par un bref retour sur les résultats de la mandature en cours dont quelques chiffres qui parlent d'eux-mêmes. Images & Réseaux, c'est aujourd'hui 249 membres, 30 000 emplois, 292 projets financés, 728 millions d'euros investis dans la R&D dont 330 millions d'aide…

Le pôle est également à l'origine ou contributeur majeur des initiatives qui font l'actualité du numérique en Bretagne et Pays-de-la-Loire : la création des cantines numériques, les labellisations récentes de Nantes et Rennes devenues Métropoles French Tech, le Pass French Tech dont Images & Réseaux est l'opérateur pour le Grand Ouest.

Deux autres spécificités marquent la mandature qui s'achève et seront structurantes pour l'avenir : le pôle Images & Réseaux est porteur du Plan Réalité Augmentée dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle, et il a été choisi pour être l'un des accélérateurs européens de la phase 3 du PPP-FI (Partenariat public privé Future-Internet).

De fortes ambitions, un environnement contraint

Les trois ans à venir seront dans la ligne de la feuille de route stratégique et du contrat de performances fixés en 2013. Pour Vincent Marcatté, qui s'était fait porte-parole des candidats à la réélection, l'heure est à l'accélération : "Nous passons d'une transformation à une révolution, de l'économie numérique à la société numérique. Images & Réseaux doit en être le catalyseur".

Le pôle devra toutefois composer avec une tendance qui se confirme : la baisse des subventions de l'État. Un contexte qui "nécessite une stratégie offensive" pour mutualiser les actions avec les autres structures régionales et "aller chercher" de nouvelles ressources.

Un nouveau CA, le bureau

L'assemblée générale a élu 20 représentants répartis entre quatre collèges. Le collège 4 des associations ne présentait pas de candidat.

  • Collège 1, Grands groupes : Alcatel-Lucent (Thierry Evanno), MGV (Yann Toutain), Orange (Vincent Marcatté), TDF (François Picand), Technicolor (Jean-Dominique Meunier), Thales (Gilles Le Pluart).
  • Collège 2, Académiques : CNRS (Christian Barillot), Inria (Patrice Gélin), Institut Mines-Télécom/Télécom Bretagne (Jean Le Traon), École des Mines Nantes (Pierre Cointe), Supélec (Philippe Martin), Université Rennes 1 (Guy Cathelineau).
  • Collège 3, PME : Dotgee (Philippe Huet), GTID (Cécile Dragon), Mazédia (Vincent Roirand), Saaoti (Laurent Hué), Sodius (Jean-Philippe Lerat), TeamCast (Gérard Faria).
  • Collège 5, Acteurs du développement économique : Anticipa (Estelle Keraval), Atlanpole (Jean-François Balducchi).

Les membres du bureau :

  • Président : Vincent Marcatté (Orange)
  • Vice-président Grands groupes et Secrétaire : Jean-Dominique Meunier (Technicolor)
  • Vice-président Académiques : Jean Le Traon (Institut Mines-Télécom/Télécom Bretagne)
  • Vice–président PME : Gérard Faria (TeamCast)
  • Trésorier : Thierry Evanno (Alcatel-Lucent)
Le Pass French Tech à trois startups prometteuses

L'autre événement du jour, c'était la remise des trois premiers Pass French Tech du Grand Ouest. Ce pass, destiné exclusivement aux entreprises à forte croissance, leur offre un accès privilégié, fluide et simplifié notamment aux offres de Bpifrance, Ubifrance, Coface, Inpi, Afic. L'objectif : accélérer la croissance des entreprises et les accompagner à l’international.

Les trois entreprises bénéficiaires :

  • iAdvize, startup nantaise qui propose un service permettant d'humaniser la relation client en ligne.
  • Secure-IC, startup rennaise spécialiste de la sécurisation des systèmes embarqués.
  • Énergie Perspective, startup nantaise proposant des solutions pour accompagner les particuliers dans leur démarche d'optimisation de la consommation énergétique.

Crédit photo : Caroline Ablain

Retour au blog

Ajouter un commentaire