Metall'Augmentee

Vous êtes industriel de la métallurgie ou acteur de la RA, grâce au projet Métall'augmentée, vous bénéficierez :

  • de rencontres avec des spécialistes de la RA et de nombreux industriels de la métallurgie

  • d’entrevues avec des financeurs

  • d’un soutien financier dans vos tests d’usage

  • d’un gage de qualité/sécurité dans votre projet (suivi par le pôle Images&Réseaux)

Le projet Métall’Augmentée, soutenu par le Fonds pour l’Innovation dans l’Industrie (F2i) via l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM), l’UIMM des Côtes-d’Armor et le pôle de compétitivité Images&Réseaux, s’inscrit dans le Plan Réalité Augmentée inclus dans celui de la Nouvelle France Industrielle pour le marché « industrie du futur ». Il s’agit d’un projet sur 3 ans. L’hypothèse qui a été faite rappelons-la est la suivante : « la technologie aujourd’hui est suffisamment mature pour permettre un déploiement dans de multiples secteurs (…) de l’économie » dont l’un des principaux est l’industrie. (Vidéo de Vincent Marcatté)

Métall’Augmentée ?  Oui, d’accord. Mais concrètement à quoi sert-il et à qui rend-il service ?

Son objectif se situe dans la continuité de celui du plan Réalité Augmentée (RA) : faire se rencontrer des acteurs de la réalité augmentée qui maîtrisent la technologie et des industriels de la métallurgie qui ont des besoins concernant leurs process industriels (production, qualité et maintenance). (Vidéo de Vincent Marcatté) Ce qui permettra à la fois aux industriels de bénéficier d’outils plus modernes et de gagner ainsi en efficacité/productivité  et aux acteurs de la RA de se développer et d’avoir une meilleure présence/visibilité sur le territoire national et mondial. Des apports non négligeables à l’heure d’aujourd’hui où rester compétitif est une injonction, une obligation.

Il s’agira de développer des innovations de réalité augmentée accessibles en termes de coût et de prise en main aux Petites et Moyennes Industries (PMI). Ces solutions seront co créées par les industriels de la métallurgie et les acteurs de la RA. Après une phase d’expérimentation d’usages sur des PMI des régions Bretagne et Pays de la Loire, elles seront déployées sur l’ensemble du territoire.

Un projet en 4 phases :


Phase I - Identification des besoins des industriels

Cette partie était composée d’une phase de sensibilisation des industriels à la RA. Elle devait comporter une phase d’expression des besoins des industriels devant les acteurs de la réalité augmentée. La mise en relation entre besoins exprimés par les industriels de la métallurgie et acteurs de la RA devait se faire via des appels à compétences (de la même manière que ceux du Pacte PME). Au vu du nombre de PME de la métallurgie intéressées par le dispositif « Métall’Augmentée » et pour des raisons d’efficacité après discussion avec des experts de la RA et l’IUMM, une approche individuelle (contact direct) a été préférée aux phases I.2 et I.3 définies initialement.

Calendrier prévisionnel :

I.1. 4 demi-journées de sensibilisation à la RA - de février à juillet 2016

  • 17/02/2016 à l’UIMM des Côtes-d’Armor à Ploufragan         
  • 10/03/2016 chez PSA et Excelcar à Chartres-de-Bretagne
  • 28/04/2016 au Centre Interentreprises Numérique de Quimper (CINQ) à Quimper
  • 11/06/2016 au Centre Industriel de Réalité Virtuelle (CIRV) à St-Nazaire

I.2. Expression des besoins - de juillet à septembre 2016

I.3. Appel à manifestation d’intérêt - septembre 2016

Phase II - Co création entre industriels de la métallurgie et acteurs de la RA 

Il s’agit ici de développer des projets de courte durée (18 mois maximum). Une sélection des meilleurs projets d’innovation issus de sociétés représentatives de la métallurgie devait avoir lieu. Elle a été supprimée pour les raisons évoquées ci-dessus. Ces projets pourront être présentés à des guichets connus de financement : Agence Nationale de la Recherche (ANR), Fonds Unique Interministériel (FUI), etc.

Phase III - Tests d’usages

Il s’agira ici de valider via des expérimentations les solutions développées afin qu’elles puissent être deployables sur sites industriels. Une enveloppe financière est prévue à cet effet.

Phase IV – Promotion des solutions développées et des compétences des acteurs impliqués

Contact : Marie FERRONNIERE