Bénéficier du “label I&R”

Publié le 18/02/2018

Le label I&R : un gage d’excellence et d’expertise

En obtenant la labellisation Images & Réseaux, l’intérêt technologique, le caractère innovant, les retombées potentielles de votre projet sont approuvés par une communauté d’experts.

Depuis 2015, plus de 55% de projets de Recherche & Développement labellisés par I&R ont été financés.
Et pourquoi pas le vôtre ?

Un accompagnement personnalisé tout au long de la vie du projet

L’équipe Projets Images & Réseaux vous aide à consolider votre dossier Projet. Un correspondant pôle référent vous accompagnera ensuite dès la phase de sélection.
Le processus de labellisation vous permet également de bénéficier de l’expertise technique et business du Comité de Sélection et de Validation (CSV). En savoir plus sur le CSV

Un accès facilité aux financements

Aujourd’hui, la labellisation par un pôle de compétitivité donne accès à des financements spécifiques (FUI, PSPC, AAP PME…) et peut être une des conditions d’éligibilité. C’est un gage de crédibilité du potentiel économique et scientifique du  projet très apprécié des financeurs publics et autres investisseurs.

Un atout pour la visibilité et la notoriété du projet et des partenaires

Une fois labellisé, votre projet bénéficie des outils de communication et du rayonnement Images & Réseaux. Un bouquet de services est à votre disposition. Si vous le souhaitez, et dans le respect de la confidentialité souhaitée par le consortium, vous pouvez profiter d’une visibilité à tout moment de la vie de votre projet : article dédié sur le Mag Numérique, réseaux sociaux, fiche média, événements (Assemblée Générale, Open Innovation Camp, journées thématiques… ).  Le Pôle vous aidera à communiquer sur les résultats et retombées de votre projet.

Processus de labellisation Images & Réseaux

Renaud Séguier

Renaud Séguier, enseignant chercheur à Centrale Supélec et multi-entrepreneur

Co-fondateur de 2 startups, Dynamixyz spécialiste de la capture et de l’animation faciales, et 3D Sound Labs qui apporte au casque audio un son 3D personnalisé, Renaud a participé, dans ce cadre, à deux projets collaboratifs : SKETCHER et IMMERSIVITE.

Il ne faut pas candidater de façon opportuniste mais cibler et voir loin, “même si le projet ne débouche pas immédiatement sur un produit”. Par ailleurs, il conseille de se faire accompagner dans le montage du dossier. En particulier par le Comité de sélection et validation d’Images & Réseaux pour “se challenger”. Car au final, “c’est autant d’erreurs évitées”.

Pour aller plus loin